Bienvenue sur Gakuen Toshi, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

  Lenneä Aiedanïfr - Technokinésiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Lenneä Aiedanïfr - Technokinésiste.   Lun 2 Sep - 21:13


Lenneä AIEDANÏFR
«Si une prouesse technologique est possible, l'homme le fera. C'est presque comme si c'était programmé dans nos gènes.»


IDENTITÉ
Nom : Aiedanïfr
Prénom : Lenneä
Âge : 26 ans
Sexe : Féminin  
Nationalité : Suédoise/Japonaise
Groupe 136ème branche de Judgement.
Profession : Avocat stagiaire/Chef de branche Jugdment.


PHYSIQUE
Lenneä est grande, mais moins que sa mère suédoise, athlétique, un peu garçon manqué, peu séduisante en général. Elle possède une chevelure coupée court, elle trouve que des cheveux plus longs la généraient au combat. Elle possède, une poitrine avantageuse et comme dit sa mère, ce qui fait leur charme. Enfin, si ça ne se voyait pas qu'elle descende de vikings, car Lenneä n'a pas trop de rondeur féminine. Pourtant, son corps dégage un sentiment de force bien féline, assez envoutant pour certaine personne. Elle a du charme, mais n'est sûrement pas une top-modèle. Mais elle représente bien, ce que l'on s'imagine en pensant à une femme soldat, en oubliant bien sûr, les actrices anorexiques des films d'actions hollywoodiens. Les membres de Judgement, sous ses ordres, lui ont tout suite collé, l'étiquette de sergent instructeurs... C'est peut-être un peu méchant, mais Full métal jacket, c'est de la rigolade à côté d'elle.

Elle a les yeux bleus, qui sont les mêmes que sa grand-mère, sa mère a les yeux verts, sa soeur noisette, comme son père. Elle possède, par contre les mêmes cheveux, que son père, qu'elle tient légèrement en bleu-violet, depuis l'âge de 16 ans, une petite touche de rébellion ? Elle fait 1m82, assez petite en Suède, mais pour le Japon, c'est grand. Elle est lourde, 80 kg, mais que du muscle, c'est-à-dire que pour une femme, c'est assez baraqué. Certain Skillout auraient sûrement aimée l'apprendre avant d'envisager de la combattre. Bien, que femme en cuir rouge, munie d'un Tazer, d'un Tonfa et d'un brassard de Judgement ça devrait annoncer, tout de suite la couleur. Enfin, certain son peut-être un peu lent...

Elle porte bien souvent une veste en cuir rouge ou noir, top noir, pantalon en cuir assorti à la veste... casque de moto de la même couleur... Le cuir, c'est important quand on fait de la moto à tout bout de chant. Et enfin sa rends, la silhouette de Lenneä, un tant soit peu féminine. Mais il lui arrive aussi de portée, un short et un tee-shirt informe et démodé, bien souvent quand elle s'entraîne chez elle. Un jogging, elle en porte aussi un quand elle fait son petit footing hebdomadaire. Un kimono, elle n'en porte plus trop, préférant utiliser son Jogging. Un tailleur, dort aussi dans son armoire, très rare de le voir de sortie, elle le garde pour de grande occasion, ou pour les fêtes de familles (Noël, bien souvent).
PERSONNALITÉ
Lenneä est persévérante, évoluée enfin du niveau 1 au niveau 2 de 14 ans à 26 ans, car elle a commencée le PCP, seulement à 13 ans, faut franchement être persévérante. Beaucoup de Niveau 1, aurais soit abandonnée, sans avoir évolué pendant autant d'années. Pourtant, pas Lenneä, ça vient peut-être de son père qui n'abandonne jamais une affaire. Elle-même agit pareil à Judgement, ce n'est pas sans exaspéré certain, mais comme son père, elle fait quelquefois semblant d'avoir oublié une affaire. Mais après un an, à la surprise de tous, elle la rouvre. Oui, elle a aussi appris à être patiente. Pour faire de la surveillance ou attendre un suspect pendant des heures dans une ruelle sombre. Et quoi que l'on dise, la filature, c'est la même chose. Quand on doit suivre pendant des heures, une jeune fille qui fait du shopping, c'est dur... très dure de rien achetée, surtout.

Mais elle n'est pas une acheteuse compulsive, mais est une fouineuse compulsive. Un mot qu'elle ne connaît pas, une fête, un groupe, un laboratoire, une personne même et elle se connecte sur internet puis recherche l'info qui lui manque sur n'importe quelles bases de données. On pourrait dire que des fois, elle abuse de ses prérogatives à Judgement, encore qu'elle utilise bien souvent des sources détournées, les réseaux sociaux et blogs. Curieuse, oui, mais plutôt indiscrète. Enfin, ne dit-on pas que le FBI a été créé par une personne qui fessait des fiches sur tout le monde, Lenneä est un peu comme ça. Que dire d'autre, elle est autoritaire, les jeunes membres de Judgement, le savent bien et elles le regrettent souvent, de devoir travailler sous ses ordres.

Pourtant, elle est suffisamment intelligente pour exploiter au mieux les capacités de chacun, en établissant stratégies, plans et organisation des équipes, pour rentabiliser ses jeunes. Elle est curieuse, mais sait utiliser les informations qu'elle récolte sur les supports électroniques ou organiques (les personnes). Oh et j'ai oublié, elle est assez cynique. Non, elle n'est pas corrompue, mais si son père l'été, elle n'en aurait rien à faire. Pourtant, elle l'arrêterait malgré tout, le travail avant tout, sans aucun état d'âme, froide un peu, quand elle est cynique, c'est qu'elle ressent quelque chose. Par exemple, elle donne des surnoms, aux personnes quelles aime bien, pas forcément au goût de la personne concernée.

PETITE INTERVIEW !

Parle-nous un peu de ta famille... Lenneä a deux parents travaillant à la cité scolaire et une jeune soeur. C'est une Esper de niveau 3, à seulement de 12 ans. Elle vient d'entrer dans une des écoles prestigieuses de la cité, grâce à une bourse. Son père est capitaine à Antiskill, sa mère est une infirmière de l'hôpital central de la ville, bien appréciée de ses collègues et des patients. Lenneä est célibataire, bien qu'elle vive en colocation avec deux amies.

Elle est restée assez proche, voyant souvent son père a cause, de leur travail respectif, mais depuis un an, leur relation est devenue plus distante, plus professionnelle peut-être. Sa mère et sa soeur, elles ne les voient que tous les mois, une sorte de tradition, sa mère râle souvent qu'avec son père, elle ne discute que boulot. Enfin, elle est souvent contente, de parler suédois avec elle et sa soeur. Lenneä n'est pas très proche d'elle, à cause de leur différente d'âge. Pourtant, elle l'a quelquefois aidé, avec son influence dans Judgement. Le nombre de jeunes membres qui ont dû fouiller la cité scolaire à la recherche du portable de sa petite soeur, serait assez importante. Mais pourtant, cette petite chipie arrive à bien lui faire comprendre qu'elle est de niveau 3, à seulement 12 ans et qu'elle est bien décidée à ne pas s'arrêter là... Ce qui risque d'être vrai.

Pourtant, elle ne vit plus tout à fait en célibataire, car pendant l'université, elle finit par vivre en colloque avec deux copines, Kurutan et Yoko. Avec elles, c'est une autre histoire, des amies depuis le lycée, puis à l'université. Elles vivent en colocations, depuis quatre ans. Ce sont ces deux plus proches amies, niveau 0 et 2, elles recherchent plus à percer avec leurs études scientifiques que grâce à leurs dons d'Espers. Bien que Kurutan a un magnifique pouvoir d'Auto rebirth, le pouvoir d'Esper immensurable sans blessé l'Esper, mais elle devrait avoir un niveau équivalent aux Espers de Niveau 3, vu qu'elle se régénère une coupure très rapidement, en moins de deux heures...

As-tu déjà commis des délits ? Hacking de distributeurs, elle a été en prison pendant une nuit. Son père a décidé que ça lui servira de leçon. Mais elle continue à hacker, mais cette fois c’est pour Judgement qu’elle dit, mais c’est simplement de l’abus de pouvoir, pour rassasier sa curiosité.

Es-tu ou étais-tu poursuivis par Anti-Skill ? Bah, fessant partie de Judgement, ils me recherchent souvent, quand ils sont débordés pendant les fêtes ou pour rechercher un criminel. Un peu aussi, quand un membre de Judgement fait des dégâts pendant l'interpellation d'un suspect dans ma zone.

Quelles sont tes qualités et tes défauts ?
Persévérante, Patiente, Intelligente.
Curieuse, Autoritaire, Cynique.

Dis-nous ce que tu aimes et ce que tu détestes ?
J'aime bien le chocolat, je n'aime pas du tout, mais alors pas du tout la magie, celle que je crois être la magie, mais qui n'est que tour de passe passe. Pour l'autre, qui sait...

Des phobies ? Elle a peur, bon de ne plus avoir de connexion avec les réseaux, téléphone ou internet, mais aussi des plantes carnivores.

Des Allergies ou autres choses dans le genre ? Elle a subi tout jeune une greffe, d'une puce, au niveau du cœur, pour lutter contre une maladie dégénérescente. Depuis, elle n'a eu aucun problème cardiaque, la puce est changée tous les dix ans. Sa condition physique en est la preuve. Mais depuis qu'elle est devenue une Esper de niveau 1, elle n'a plus changé cette puce, son pouvoir recharge la batterie de la prothèse.

Des antécédents médicaux ?Elle a reçu, une balle dans l'épaule, tirait par un Skillout, celui-ci s'en est tiré largement moins bien. Ne jamais tirer sur la bonne femme devant soit, quand derrière soit se trouve un Esper télékinésie et que celui-ci peut te lancer, une poubelle de 100 kg, sur la tronche. Elle a subi deux déchirements des ligaments, du poignet et de la cheville. Nouvelle moral à retenir, l'échauffement avant le sport essentielle de bien le faire. Puis une chute à moto, la gravement brûlée la hanche, avec en primes plusieurs bleus et écorchures.

VOTRE CAPACITÉE

Nom de votre capacité : Technokinésie.

Niveau demandé : 2

Description de votre capacité :
Niveau 1 : Déverrouiller et verrouiller une serrure électronique, pour un ensemble électronique complexe comme un distributeur de cannette, elle le déverrouillait complètement ou le verrouillait complètement, sans différencier la partie cannette de la partie monnaie. Elle pouvait aussi à recharger lentement une batterie, plus facilement une pile (rechargeable, sinon elle risque d'exploser).

Niveau 2 : Enfin après plusieurs années d'effort, elle arrivait enfin à influer sur les puces et les microprocesseurs, pouvant recoder leur contenu, transformant ses pensées, ses influx nerveux par sa volonté sur sa réalité personnelle, en flux binaire. Le tout restant des signaux électriques. Elle doit toujours toucher l'objet qu'elle veut pirater et doit connaitre son schéma électronique. Elle peut aussi recharger plus vite tout type d'accumulateur d'électricité, mais aussi les vider en créant des surtensions. L'électricité crée quelquefois des arcs électriques entre ses doigts, de faible intensité. (Clôture à bétail.).

Niveau 3 : Sa capacité évoluée, elle quand connaitra nombre appareille électronique, électrique. Elle arrivera à les piratées plus rapidement. Une simple alarme antiincendie, elle la déclenchera en un simple effleurement, un robot ou un ordinateur bien protégé par des mots de passe, elle devra rester les mains sur l'appareil électronique (classique ou spintronique), en transe pendant plusieurs minutes, après s'il est connecté à un réseau, elle peut y rester un certain moment. Ces arcs électriques, augmenteront légèrement de puissance, mais c'est surtout leur portés, ce qui lui permettra de créer des surtensions à un réseau électrique de plus loin, ou donnait un ordre à un robot déjà recoder par son pouvoir, de loin. En outre, n'importe quel type d'accumulateur d'électricité est une bombe potentielle entre ses mains, avant c'était un risque, de simple accident, au niveau 3, ce sera volontaire et elle sera suffisamment puissante pour exciter les ions de ses accumulateurs pour les faire exploser qu'ils soient à sec, vide ou chargés.

Niveau 4 : Elle pourra manipuler les ondes radio et wifi et en se concentrant, les surtensions qu'elle peut créer commence à être dévastateur. Et bien sûr, reprogrammée et piratée des circuits électroniques, beaucoup plus facilement, en un simple touché, ou même en utilisant sa wifi... Elle pourra aussi manipulé les fils électriques pour créer des zones d'électromagnétisme important, crée des cages de faraday, des canon électriques et des EIM. Bien, qu'elle ne peut pas utiliser toute cette puissance selon l'installation électrique qui l'entoure, celle-ci peux prendre feu et fondre ou même un disjoncteur que Lenneä n'a pas neutralisé, coupé tout le courant. Elle est aussi plus compatible avec les prothèses synthétiques et électroniques, que les humains normaux.

Niveau 5 :Si elle atteint ce niveau, qui sait ce qu'elle pourrait faire avec les machines qui pullulent dans la cité scolaire et ce que son corps en ferait...

Autre talents : Elle sait tirer au pistolet, son père lui apprit dans un centre de tire. Elle sait combattre, à une formation de judo, mais s'entraîne avec son père qui lui apprend à combattre vraiment, lui a reçu une formation des forces spéciales japonaises. Elle est une bonne hackeuse, un talent lié à l'évolution de son pouvoir. En outre, elle sait conduire une moto et une voiture, à son permis pour les deux et a fait d'Athlétisme quand elle était plus jeune.

HISTOIRE

- Adriana Aiedanïfr :
Mère suédoise, infirmière dans un hôpital de la cité scolaire. Fiancée de Kurusu. Elle est pressentie pour devenir la prochaine infirmière en chef de l'hôpital centrale.

- Kurusu Keigo :
Père, Capitaine d’Anti-skill, ancien-militaire Japonais du SOG. Fiancé d’Adriana. Il est un officier respecté, mais certains de ses collègues lui reproche d’être un peu paranoïaque…

- Yuno Aiedanïfr :
Jeune soeur de 12 ans, Esper de niveau 3. Elle maitrise un pouvoir étrange qu'est le Planck Break. Elle modifie la constante de Planck d'un matériau, au point que celui-ci fini par absorber toutes ondes électromagnétiques le touchant, créant un corps noir. Elle peut changer aussi la couleur d'un objet, en jouant avec cette constante, les êtres vivants ne sont pas encore à sa portée.

- Kurutan Nakamura :
Sa meilleure amie de 25 ans, sa colocataire, elle est infirmière depuis peu, travail dans le même hôpital que la mère de celle-ci, mais pas dans le même service. Elle possède un pouvoir de régénération, qu'elle essaye de pouvoir transmettre à ses patients pour les guérir. Pourtant, elle n'a jamais réussi. Elle est assez possessive envers Lenneä et Yoko. Dans leur ménage à trois, on peut dire qu'elle est la mère...

- Yoko Kayabuki :
La troisième cinglée de leur ménage à trois, Scientifique, 27 ans, elle doit finir sa thèse de doctorat sur l'évolution du champ AIM en fonction des sentiments des Espers. Elle est elle-même est une Esper de niveau 2, son pouvoir est très simple, pouvoir calculer une trajectoire, n'importe là quelle, utile, mais elle n'arrive pas, à en calculer, plusieurs en même temps, ni à le faire rapidement. Elle est la jeune fille, oui, c'est la plus vielle, mais la seule encore vierge et assez timide. Pourtant, elle est aussi jalouse et possessive envers Lenneä et Kurutan que celle-ci et les envers elle...

  Lenneä est née à l'hôpital de la base militaire des casques bleus à Kaboul, son père et sa mère se sont rencontrés là-bas. La naissance de Lenneä changea leur vie, sa mère qui était restée dans ce pays étranger, contre l'avis de beaucoup de monde, juste pour permettre à Kurusu de continuer sa mission. Ils eurent par ailleurs beaucoup de dispute à ce sujet, mais comme toujours ce fut Adriana qui l'emporta. Pourtant, une fois l'enfant né, la mission de Kurusu se termina et il donna sa démission. Pourtant, son chef qui avait suivi l'affaire et qui l'aimait bien. Kurusu lui avait même sauvé la vie une fois... Sachant qu'Adriana rentrait chez elle, à Stockholm, il lui donna une recommandation pour l'ambassadeur du Japon là-bas. Celui-ci chercher un nouveau agent de sécurité, Kurusu pourrait bien lui convenir avec son entrainement du SOG. Kurusu accepta l'aide de son chef, avec reconnaissance.

Puis la nouvelle famille, partit pour la Suède. Adriana retrouva son ancien boulot d'infirmière qu'elle avait quitté, pour travailler dans une ONG, qui l'avait envoyé en Afghanistan. C'est dans ce riche pays de l'Europe du nord, que Lenneä grandit. Elle apprit trois langues différentes avant ses dix ans. Ses parents parlaient bien souvent, en japonais en suédois et en anglais. Son père n'a jamais bien appris le suédois, ce contenant de parler anglais, la plupart du temps. Il parle, comme Adriana l'afghan et l'arabe moderne. Elle fut une enfant assez turbulente, mais très éveillée, elle subit plusieurs punitions à la maternelle. Finalement un professeur en primaire, proposa à ses parents de l'inscrire à un club de sport. Ce que son père s'empressa de faire, entre deux missions d'escorte de l'ambassadeur.

Au collège, elle fut inscrite à trois clubs différents, un de judo, un d'athlétisme et un de vélo-cross. Son côté garçon manqué, fut assez clairement affirmé, à l'âge de 12 ans. Pourtant, il ne faut pas croire que son désir de se lancer à corps perdu dans le sport, soit sans conséquence, elle récolta plusieurs blessures, dont quelques entorses et autre traumatisme musculaire. C'est résultat à l'école, était bon, mais sans plus. Pourtant, tout n'était pas rose, un malheur était arrivé à sa mère. Elle avait perdu son travail, on l'avait accusée d'avoir laissé un patient sans surveillance, on avait parler d'un étincelle qui aurait déclenché une combustion spontanée du patient... C'est faux, même la façon dont le patient était mort, était franchement irréaliste, il avait tout simplement pris feu...
Il était arrivé une nuit, présentant plusieurs blessures à armes blanches et une sorte de flèche dans la poitrine. Les docteurs avaient retiré la flèche, un carreau d'arbalète, un modèle moyenâgeux. Et Adriana, n'avait finalement qu'aidé les docteurs à panser le reste de ses blessures. Il vivait toujours quand un docteur était revenu voir l'état du patient, elle ne l'avait pas quitté des yeux. Même quand une personne qui disait être un de ses parents, avait voulu le voir. Il était resté debout devant le patient, puis était repartie en remerciant Adriana. Il n'avait pris feu seulement quand le médecin allait partir, pendant que sa mère changeait sa perfusion. Elle avait senti la chaleur infernale qui l'avait consumée. Cela l'avait traumatisée plus qu'elle ne l'avait jamais dit. Malgré le témoignage du médecin et l'enquête de la police qui n'avait rien trouvé incriminant Adriana, elle avait été licenciée. Lenneä ne croyant pas plus au surnaturel, que sa mère, celle-ci déprimant, Lenneä la croyait devenir folle. D'une certaine manière faire tous ses devoirs et toutes ses activités sportives l'aidé à s'éloigner de la maison.

Pourtant, le bonheur n'allait pas abandonner cette famille si facilement. Kurusu voyant bien, que sa famille sombrait, que sa femme au chômage hanté par l'accident, qui n'allait pas mieux malgré l'aide d'un Psy. Même leur couple battait de l'aile, ils ne s'étaient jamais mariés, ils étaient bien fiancé, mais Kurusu n'avait jamais osé demander, à sa femme en mariage, sans consulter sa famille, resté au Japon. Et connaissant son horrible père, il n'aurait jamais l'autorisation de se marier avec une Gaijin. C'est pourquoi sa fille ne portait pas son nom de famille... Pourtant, il sentait le mal du pays grandir en lui, surtout depuis l'arrivée du nouveau consul qui en parlait tout le temps. C'est à ce moment-là, qu'une vielle connaissance le contacta du pays. C'était son ancien chef au SOG, il travaillée maintenant dans la célèbre cité scolaire, en pleine expansion. Il était chef-adjoint d'Antiskill et il recherchait un capitaine pour une nouvelle équipe qui crée. Il avait déjà contacté deux des anciens du SOG, qui avait dit oui, s'ils étaient sous les ordres de Kurusu Keigo. Celui-ci en fut flatté, mais il hésitait, il avait une fille et une femme en Suède. Pourtant, son ancien chef, lui donnant des arguments imparables. La cité scolaire avait le meilleur programme scolaire du monde, laissant Havard et Oxford à la traine. De plus, lui dit-il, elle avait des conditions de vie imbattable, une technologie avec 30 ans d'avance sur le reste du monde. Et il lui offrit même d'essayer d'avoir un poste à l'hôpital centrale de la cité scolaire pour sa femme. Puis il lui annonça qu'il avait aussi un poste dans une agence de sécurité, Antiskill était composé de bénévole, lui-même travaillé dans cette agence... Elle avait comme client plus de la majorité des laboratoires de la ville, en plus d'un client particulier... Kurusu, répondit qu'il en parlerait à sa femme, puis lui donnera sa réponse.
Quand il en parla à Adriana, celle-ci hésita, mais elle finit par accepter, elle voyait bien que Kurusu était triste ici et parlait d'aller de nouveau au Japon, semblait le réjouir. Mais ce qu'il l'a décidé vraiment c'était que la cité scolaire était bien l'endroit où Lenneä pourrait recevoir la meilleure éducation au monde, elle-même en avait entendu parler. Bien qu'il y ait aussi ses rumeurs sur les Espers et leur étrange pouvoir...

Lenneä prit le départ pour le Japon et le déménagement qui suivi, assez mal. Elle quittait ses copines et ses admirateurs, elle était assez populaire dans son collègue, grâce à ces succès sportifs. Pourtant, dès qu'elle arriva dans la cité scolaire, voire toutes ses éoliennes partout, ses robots, ses trams magnétiques parcourant la ville... elle fut charmée. Sa famille s'installa, dans un petit appartement, pas le plus luxueux, mais plus confortable que ce qu'il avait à Stockholm, mais plus petit... Elle fut inscrite dans une école, assez étrange au début pour elle. Surtout quand elle passa l'examen en arrivant dans la cité scolaire... On lui dit qu'elle était une Esper, surprise pour toute la famille, mais qu'elle devait développer son pouvoir, elle était de niveau 0. Lenneä sur le coup, n'y fit pas attention et pourquoi elle s'y inquiéterait, elle ne savait pas encore ce que c'était exactement un « Esper ». Au collège, c'était différent.. oui, l'enseignement été différent, mais être Esper ici changé tout. Il y avait les niveaux, beaucoup de monde semblait être en admiration devant ceux qui avaient un bon niveau. Pourtant, bien qu'étant beaucoup plus solitaire, elle continua de suivre ses trois sports préférés, le Vélo-cross, qui devient rapidement du motocross, le judo, le niveau Japon était bien sûr plus élevée que ce qu'elle avait l'habitude, mais elle surmonta avec brio l'obstacle. Puis l'athlétisme, qu'elle pratiquait toujours avec acharnement...

La vie devient plus heureuse de nouveau, car sa mère avait l'honneur de travailler dans un des hôpitaux le plus moderne au monde, son licenciement fut vite oublié. Son père lui, enchaînée les réussites et classa certaine des « premières » affaires criminelles de la cité, mais certaine chose dans l'administration de la cité, le laissé dubitatif. Lenneä pour sa part, suivait son cursus sans grande motivation. Elle noyait son ennui dans l'ordinateur, surfant de plus en plus tard, sur internet... lentement mais sûrement, elle devenait de plus en plus doué, pour créer de petits programmes. Mais un événement changea la petite routine de la famille, Adriana attendit un nouvel enfant, la nouvelle ne plut pas vraiment à Lenneä elle bouta longtemps. Mais fini par être émerveillée, par la grossesse de sa mère. Puis, par la naissance de sa sœur. Elle avait 14 ans, pourtant un événement important pour elle fut éclipsé par cette naissance. Lenneä arriva enfin à imposer sa réalité personnelle sur la matière. Elle commencée seulement à créer des virus, qu'elle utilisait pour piraté, smartphone et ordinateur de ses camardes. Quand pendant un test, elle arriva à en touchant simplement le chrono du scientifique, à déclencher son alarme. Voyant l'événement, il partit rapidement cherche une simple lampe, puis une lampe et un interrupteur, puis l'amenant devant une porte blindé avec un détecteur d'iris... Elle ouvrit le tout sans effort. Elle fut déclarée Technokinésite, après un petit mois sous l'étiquette d'Electrokinésite.
Mais à cause de sa chère sœur, rien de tout ça n'intéressa ses parents ou très peu. Alors, un peu en colère, sa crise d'adolescence près à se jeter sur elle. Elle se mit à piraté, n'importe quoi et n'importe qui. Mais alors qu'elle était entraint de vider un distributeur de canette, en lui fessant éjecté celle-ci un peu partout dans le parc. Des agents d'Antiskill l'arrêtèrent, son père l'apprit. Pourtant, il la laissa dans la cellule pendant une nuit. Une chose qu'Adriana n'a toujours pas su lui pardonner. Puis après un discoure bien sentie, sur le bien et le mal, sur la loi et la justice. Il la força à se présenter à une épreuve de Judgement. Elle fut pour une fois sortit de sa solitude, l'épreuve de Judgement présentant enfin un peu de difficultés, un peu de challenge. Ce fut son père lui-même qui le lui fit passer. Il ne la ménagea aucunement, puis elle fut admise dans la 106ème branche. Elle s'y donne à fonds, laissant un peu tombé ses compétitions d'athlétisme. Puis alors qu'elle était ceinture noire de judo, premier dan. Elle laissa tombé, ça aussi, les combats contre son père étaient beaucoup plus durs, car dénuée de tout honneurs, règles... Il lui disait :
« Tu sais fille, le criminel n'en a pas, de règles, alors toi tu dois n'avoir que la justice comme code d'honneur. »
Elle retient cette phrase longtemps, mais elle continua à piratée, pour Judgement, son pauvre niveau 1 était de temps en temps utile, mais par rapport aux cinglés de niveau 3 et 4 qui était dans son équipe, elle n'avait qu'un pauvre pouvoir. Pourtant, elle fessait partis de Judgement, au lycée, elle sût en profité pour apprendre à certain à la respecter, malgré deux ou trois niveaux de plus qu'elle. C'est aussi là, qu'elle rencontra Kurutan et Yoko. Elles avaient un et deux niveaux de plus qu'elle, mais ne semblait pas du tout en tenir compte, l'une d'elle s'intéresse plus à sa génétique, l'autre à carrément aux études de sa mère. Kurutan voulait faire infirmière. Elles finirent dans la même chambre d'étudiant quand elles allèrent à la fac. Car encore une fois, sa chère sœur Yuno, réussit à faire passer la réussite du concours d'admission à la prestigieuse école de droit de la cité scolaire, pour une information secondaire. Yuno, à cinq ans, passa directement au niveau 1, après avait seulement commencé les bases du PCP et les scientifiques envisagés déjà que son pouvoir évoluera encore. Cela fit enrager Lenneä...

C'est à ce moment, qu'elle fit une erreur, enfin agit de façon idiote. Un groupe de voyou, qui était peut-être des Skillouts fessait régné la peur dans le quartier 10. Lenneä pris sa nouvelle moto, elle avait fait chanter ses parents pour l'avoir. Elle en avait marre d'utiliser son vieux scooter, celui qu'elle utiliser en moto-cross. Elle avait d'ailleurs arrêté quand son père l'avait amenée dans un centre de tir. Il voit bien que sa fille puisse faire un bon policier, ou soldat. Enfin, sachant très bien que la cité scolaire ne resterait pas longtemps loin des militaires. Comme tout le monde, il avait entendu cette rumeur de cloner un Niveau 5. Elle partit dans le quartier 10, ne prévenant que les deux autres membres, de la 136éme branche de Judgement. Elle finit par trouver les criminelles, lançant sa moto contre leur voiture, percutant celle-ci, elle posa sa main dessus, juste assez longtemps pour couper toutes l'électronique à bord, créant un accident. Sa moto partit en vrille, elle chuta violemment, se brûla la jambe contre le pot d'échappement. Mais elle avait réussi à envoyer deux Skillouts dans les vapes. Mais il en restait encore deux en état de se battre, pourtant ils prirent la fuite avec une valise. Elle les poursuivit, arrivant à en chopé celui, portant la valise. Elle réussit à le mettre, bien que difficilement à cause de son état, à terre. Elle sortait ses menottes, quand l'autre Skillout voyant son copain, ne le suivant pas était revenue sur ses pas. Il voulait surtout récupérer la valise, qui contenait de l'argent liquide, un beau demi-million. Il ne laissa pas à Lenneä le temps de réagir, il sortit un 9mm, puis lui tira dessus. C'est à ce moment précis qu'un conteneur métallique d'une tonne, se fracassa sur lui. Les deux autres Espers de la 136éme branche de Judgement, avait rejoint Lenneä.

Lenneä ne se réveilla qu'un jour plus tard, dans un lit d'hôpital, ses parents à son chevet. Elle était tirée d'affaire, car la balle n'avait pas touché d'os, mais elle devra passer surveillée sa plaie, tous les jours. Sa mère, voulut s'en occupée, mais Kurutan, se proposa avant. Ce fut donc elle qui l'aida pendant cette période, Lenneä malgré sa blessure, réussit à passer son année de droit. Elle poursuit donc ses études de droit, pour autant, sa sœur et elle ne s'entendait de moins en moins. Celle-ci obtient le niveau 2 à neuf ans, elle reçut une bourse pour financer ses études. Lenneä, elle avait du tout faire avec le peu de moyen de ses parents et l'influence de son père. Pourtant, elle n'en resta pas là, à 12 ans, juste avant de devoir s'inscrit dans une de ses écoles, elle passa le niveau 3, étant une Esper avec un pouvoir étrange le Planck Break, la bourse qui lui fut attribuée était bien confortable. En outre, son niveau qui évolué rapidement et la bourse fut suffisante, pour qu'elle rejoignît l'école de Tokiwadai.

Mais, quand Lenneä pendant une mission de Jugdement, sauva sa sœur prisonnière d'un ascenseur en panne. Elle ne savait pas que c'était elle, quand elle lui sauta dans les bras, heureuse de sortir enfin. Le système était vraiment en panne, aucune alarme n'avait sonnée nulle part. C'est seulement quand des usagers avait interpeller Lenneä, qui patrouillait pour Judgement, dans le centre commercial, que l'incident fut enfin repérée. On peut dire que c'est à partir de cet instant que Lenneä se réconcilia avec sa sœur. Ce qui amena aussi Lenneä à ne plus détesté celle-ci c'est quand, elle fut promue Chef de la branche 136, justement grâce au sauvetage de sa sœur, mais aussi la mise en place d'un système permettant aux civils de contacté les membres de Judgement sur leur portable, accèdent en fonction du quartier où les civils appellent, un programme qu'elle a développé, elle-même.

Alors qu'elle venait obtenir son premier master de droit, elle évolua enfin au niveau 2, car était enfin sur le chemin le permettant de deviné comment son pouvoir fonctionner. Car sa maîtrise de la Technokinésie va de pair avec sa maitrise de l'électronique et de l'informatique... Elle obtient un stage dans un cabinet d'avocat pour étudiants, principaux clients à la cité scolaire, dernière épreuve avant de pouvoir finir son master II et peut-être enfin le programme PCP...


ET VOUS ?
Pseudo :
Âge : 24 ans.
Depuis combien de temps faites-vous du rp : 7 ans.
Présence sur 7 jours : 5/7
Comment avez-vous connu le forum ? Par l'admin.
Mot de passe :[ᴥ Validé par Aleister ᴥ]



Dernière édition par Lenneä Aiedanïfr le Lun 16 Sep - 11:40, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aleister Crowley


avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 02/08/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Aucun
Capacité/Magie: Unknown
Âge: Unknown

MessageSujet: Re: Lenneä Aiedanïfr - Technokinésiste.   Mar 3 Sep - 16:09

Bon, tout d'abord, il y a pas mal de petites fautes comme : "Ne jamais tirait" au lieu de "Ne jamais tirer". Il y a aussi des changements de temps d'un verbe à l'autre : "elle le déverrouillait complètement ou le verrouillé complètement".

Mis à part les fautes, j'ai pas grand-chose à redires. Le pouvoir est assez bien expliqué, malgré tout je te conseille de relire et passer ta présentation sous Bon Patron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamni.forumactif.org
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Lenneä Aiedanïfr - Technokinésiste.   Mar 3 Sep - 16:49

Voilà, c'est fait, j'avais déjà tout passé chez Bon Patron. Mais pas ce que j'ai rajouté entre temps. Désolé. Neutral

Après, l'histoire de Tirer ou tirais, j'étais sûr de l'avoir déjà corrigé...


Dernière édition par Lenneä Aiedanïfr le Sam 7 Sep - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aleister Crowley


avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 02/08/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Aucun
Capacité/Magie: Unknown
Âge: Unknown

MessageSujet: Re: Lenneä Aiedanïfr - Technokinésiste.   Mer 4 Sep - 7:52

Voici le tampon de Tube-brita-...de Tube-man :

∞ VALIDER ∞

Amuse-toi bien =3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamni.forumactif.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lenneä Aiedanïfr - Technokinésiste.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lenneä Aiedanïfr - Technokinésiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Bordeaux] Je résiste à tout, sauf à la tentation [Cédric]
» 01. L'amitié résiste à tout
» Eliana N. Carter « Tout ce à quoi l’on résiste, persiste. »
» Là-bas, aux confins de l'Indu-Kush... une tribu qui résiste
» Tout les moments à venir, je résiste pour ne pas fuir (PV Kaysa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Toshi :: Administration :: Présentations :: Présentations validées :: Présentations validées de la citée scolaire-