Bienvenue sur Gakuen Toshi, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izayoi Hasakura


avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Eiri High School
Capacité/Magie: Offense Armor
Âge: 15

MessageSujet: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Lun 23 Sep - 19:17

Un long bâillement se faisait entendre dans un appartement de la citée scolaire, le genre de bâillement qui montre à quel point la personne ne veut pas se réveiller. Ce même bâillement était mélangé avec un bruit sonore aigu, le fameux « dring dring », d'un bon vieux réveil mécanique. L'origine de ce bâillement n'était autre que le blondinet, Izayoi Hasakura, qui venait de se réveiller grâce à l'efficacité du vieux réveil. En effet, les réveils électroniques ne le réveillent pas tout le temps...on peut même dire que ça fonctionne une fois sur trois, comme quoi il possède un sommeil assez lourd.

A son réveil, l'adolescent avait les yeux quasiment fermés, il fermait sa bouche puis la rouvrait et ainsi de suite ; comme s'il s'auto-réhydratait la bouche ou mâchait dans le vide, on pouvait clairement dire qu'il avait la tête dans le cul. Le jeune homme tendit son bras, éteignant l'horrible bruit du réveil, avant d'essayer de se lever de son lit. C'était sans aucun doute une grosse erreur, surtout lorsque l'on se réveille la tête dans le cul, alors qu'il essaya valeureusement de se lever de son lit ; ne trouvant pas la force nécessaire pour se lever, Izayoi s'écroula au sol comme un sac de patate. La chute du lit le réveilla un bon coup, retrouvant ses « sens » petit à petit...le sortant des vapes. Il effectua finalement son étirement matinal après avoir réussi à se mettre debout, en s'aidant de son lit comme le ferait un gros fainéant incapable de compter sur ses jambes.

Tranquillement le blondinet se dirigea vers la salle de bain pour faire sa toilette, en prenant une bonne douche et se brossant les dents, après tout une bonne hygiène de vie est essentielle pour avoir une bonne santé et profiter de celle-ci. Après une bonne vingtaine de minutes l'adolescent était finalement prêt à profiter de son week-end, enfin presque, il restait juste quelques vérification à faire. Izayoi se regarda dans le miroir, vérifiant que ses fidèles barrettes étaient bien mie sur son côté droit ; le X des barrettes était bien formés et les deux autres était bien posé au-dessus, de façon parallèle l'une à l'autre. Par ailleurs, malgré son réveil catastrophique, il était plutôt de bonne humeur et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il porte sa boucle d'oreille à son oreille gauche. Certains diront que ce sont des manies de filles ou quoique ce soit de désagréable dans le genre, mais le jeune homme répondra tout simplement qu'il fait attention à lui-même comme tout le monde ; car après tout il n'est pas réellement superficielle, ni narcissique ou quoique ce soit dans le genre.

Après les vérifications terminées, l'étudiant de la citée scolaire afficha un léger sourire satisfait, assez content de lui. Vêtu d'un jean noir et d'un t-shirt à longues manches de la même couleur, Izayoi quitta finalement l'appartement que lui avait loué la cité scolaire. Malheureusement, il n'avait pas réellement de destination finale, ni même d'activité précise en tête, il avait seulement envie de se balader et de pratiquer une petite activitée. De ce fait, il a simplement choisi de pratiquer un sport ou alors d'aller faire une partie dans la salle d'arcade ; il n'arrivait pas à choisir rapidement, cependant le sport pris le dessus pour la simple et bonne raison que : S'il venait à perdre à la salle d'arcade, toutes ses économies risquaient d'y passer s'il venait à perdre à une partie et chercherait à prendre sa revanche à tout prix.

Or, il y avait un autre dilemme...quel sport choisir ? Plusieurs choix s'offraient à lui : Football, Tennis, Basket ball, Base ball et bien d'autre. Le Basket Ball étant son sport préféré, il était tenté de choisir ça, cependant ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pratiqué le base ball...bien trop longtemps. C'est pourquoi l'adolescent décida de se diriger dans un batting center, vous savez les trucs où on s'entraine à renvoyer des balles projeter par des robots...c'est pourtant quelque chose de classique au Japon, c'est même connu comme un bon moyen de se détendre.

Il était donc décidé que l'adolescent s'amuse au batting center, une fois arrivée, Izayoi laissa échapper un léger sourire ; se rappellant de son enfance où il n'avait jamais pu renvoyer une seule balle de ces maudites machine. Aujourd'hui, il était temps de se venger et de leur prouver qu'ils n'ont plus affaires à un simple garnement entêtés qui refusent de perdre, mais un adolescent rancunier. Après avoir payé son entrée et tout ce qui était requis, l'adolescent se prépara à entamer sa vengeance et battre son record. Il se trouvait maintenant face à son terrible ennemi, la machine projecteur de balles, serrant la batte de baseball de toutes ses forces ; déterminer, non, il était prêt à décrocher un home run. Sa concentration atteignait son paroxysme, son regard était concentré sur la machine et son corps était prêt à réagir à l'instant même où son cerveau lui donnera son ordre. Sa préparation mentale était au top, des flammes d'ardeur pouvaient être vues dans le regard de l'adolescent. Le jeune homme se mit en position pour frapper la balle, imitant comme il le pouvait la fameuse position des bases baller professionnelles. Alors que la machine propulsa la balle, l'adolescent réussit à la frapper quasiment parfaitement, à son grand bonheur. Il frappa la deuxième balle, mais il ne fit qu'érafler la troisième, puis il loupa lamentablement la quatrième ainsi que la cinquième et la sixième.

« ... » L'adolescent ne trouvait pas de mot pour commenter ce qui venait de se passer, alors qu'il avait si bien commencé, il finit si lamentablement...En voyant d'autres personnes réussir, là où il avait échoué, son esprit de mauvais perdant fit un saut jusqu'à la surface. C'est alors que son cerveau effectua l'un des calculs les plus bizarres de sa courte vie : Izayoi + Rival = Hausse de la soif de victoire = Amélioration des compétences dans le domaine, c'était un calcules digne d'un scénario d'un manga shonen où le héros devient plus fort en affrontant le rival...sauf que cela arrive rarement voir quasiment jamais dans la vie réelle. Mais qu'importe l'adolescent était là pour s'amuser et se surpasser, alors il pris une personne au hasard et le pointa du doigt :

« Hey ! Je te défie !! Celui qui frappera le plus de balle, gagnera ! Le perdant devra payer un repas au gagnant ! »

Pourquoi ce gage alors qu'il pouvait simplement lancer le défi et rien d'autre ? Il voulait « pimenter » le jeu et surtout il était confiant dans sa victoire, peut-être un peu trop, a croire qu'il pensait que le calcul était véridique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akaï Sugimori


avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 04/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Shizuma High School
Capacité/Magie: Shapeshifter
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Mer 25 Sep - 10:44

Si il y avait bien un truc qu'Akaï adorait faire pour tuer le temps, c'était bien faire un tour au batting center. Tout petit déjà, son père l’amenait ici presque toutes les semaines, pour qu'il puisse s'entrainer avant ses matchs de Little League. Cette habitude avait toujours perdurer, et le batting center était devenu l'endroit ou lui et Rie passait le plus clair de leur temps libre, quand ils n'étaient pas en train d'espionner les vestiaires des filles pour "la science !" comme aimait le clamer Rie ou plonger dans un livre sur l'anatomie humaine.

Aujourd'hui était jour libre, en plus de ça : Occasion parfaite d'aller frapper quelques balles avant d'aller a Judgement. Aussi se mit il rapidement en route, après avoir fourrer ses vêtements de rechanges pour fille et quelques menus choses dans son sac. Comme il patrouillait généralement sous la forme d'Akaïko, il passait la plupart de son après midi sous forme féminine. Ce n'était pas quelque chose qui l'amusait particulièrement, mais au bout de deux jours cela sembla s'imposer : qu'importe la façon dont il s'y prenait, les gens le prenaient plus pour un Skill-Out que pour un membre de Judgement et ce même si il avait son brassard... Il avait donc du se rendre a l'évidence. Akaïko serait son nouvel uniforme de travail.

Les rues de la cité était encore relativement peu peuplées par rapport a d'habitude, a cause de l'heure. Rares étaient les élèves a se lever d'aussi bonne heure un dimanche matin. Aussi ne croisa t il aucune situation lui demandant de sortir le brassard de Judgement qui était soigneusement ranger dans une poche de sa veste. Tant mieux, se dit il, il voulait être tranquille aujourd'hui. Il ne pensait pas, en rejoignant Judgement, devoir intervenir aussi souvent qu'il avait du ces derniers jours. Mais d'après ses camarades de la 136eme, il avait le chic pour attirer a lui les gens en quête de leur chemin, de leurs porte monnaie perdu ou les chats en haut des arbres...

Le batting center était encore pratiquement vide. Il n'y avait rien d'autre qu'un étudiant de Nagatejouki qui s'amusait dans les cages a 85 km/h. Akaï décida qu'ajourd'hui, il ne voulait pas se compliquer et la vie et après avoir hésiter entre un cage a balle courbe a 80 km/h et la cage a balles droites a 100 km/h, il choisit la cage a balles droites. Il glissa une pièce dans la machine, attrapa une batte et vissa sa casquette sur son crane. La machine cracha une balle, et d'un solide coup de batte, Akaï renvoya paitre le projectile. Une autre vint, il la renvoya elle aussi. La troisième partit s'écraser sur la mur de droite : ç'aurait était un foul. Il continua ainsi machinalement, remettant 100 yens dans la machine a chaque fois que nécessaire. Taper dans les balles avait un don pour lui vider l'esprit de pensées inutiles : il réfléchissait mieux. Pour l'instant, son sujet de réflexion était la prochaine forme qu'il était en train de mettre au point. Après avoir réussi une transformation féminine, il voulait essayer quelque chose d'un peu plus difficile, a savoir la création de couleurs capillaires non naturelles. Il comptait aussi donner a cette forme un âge plus avancé. Cette nouvelle forme avançait de mieux en mieux, et il espérait pouvoir la terminer avant la fin de la semaine.

A mesure que le garçon réfléchissait et tapait dans les balles, les cages autour de lui se remplissaient. Le batting center fut rapidement remplie du "clang !" sonore des battes en métal. Le garçon commençait a penser qu'il était peut être temps de se diriger vers Judgement, aussi se dit il que cette série de balle serait la dernière. Il envoya les cinq premières balles voler joyeusement. Cependant, a la sixième...

« Hey ! Je te défie !! Celui qui frappera le plus de balle, gagnera ! Le perdant devra payer un repas au gagnant ! »

Akaï sursauta en comprenant que l'interjection le visait. Au même moment, la balle partit. Avec un petit cri nerveux, il swingua maladroitement dans les airs, ratant complétement la balle. Tout en marmonnant un vague grommellement d'agacement, il revissa sa casquette sur son front et jeta un regard interrogateur au gars qui l'avait aussi brusquement défié. Mais du point de vue du gars défié, ça devait plutôt ressembler au regard que lance le tueur avant de découper sa victime en dix-sept morceaux.

-Qu'est ce que tu veut ?
Demanda t il d'un ton qu'il aurait voulu beaucoup moins brusque.

Akaï détailla avec un peu plus d’intérêt son interlocuteur : un garçon qui faisait au moins deux têtes de moins que lui, aux cheveux blonds soutenus par deux barrettes. Si Akaï n'était pas aussi calé en morphologie, il aurait même pu le confondre avec une fille tant ses traits était fins. Akaï tenta un sourire aimable. Tenta seulement, au vu du rictus carnassier qui se dessina sur son visage :

-Tu veut un défi ? Du genre, a celui qui renverra le plus de balles ? Ça ne me gêne pas tant que ça, mais je ne promet pas que je pourrais te payer un repas après, je n'ai pas beaucoup d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura


avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Eiri High School
Capacité/Magie: Offense Armor
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Dim 29 Sep - 15:44

Le hasard avait vraiment des goûts bizarres, de toutes les personnes présentes ici, il a choisi un individu assez particulier...Non seulement, il était beaucoup plus grand qu'Izayoi ; mais il était aussi assez intimidant. En analysant la personne qu'il avait défiée par pur hasard, l'adolescent compris que les personnes ordinaires devaient avoir peur de lui...du moins la plupart du temps. Autant ne pas mentir, le jeune homme n'est pas forcément quelqu'un de totalement différent des autres personnes présentes de la citée scolaire, a vrai dire l'adolescent était même plutôt « banal » si on exclut son apparence. Et oui, il vaut mieux le dire franchement, le blondinet était légèrement intimidé par l'élève en face de lui. On peut même dire que légèrement était un faible mot, malgré le fait qu'il n'était pas totalement intimidé par l'adolescent qui ressemblait à un délinquant de premiers ordres...un vrai skill-out. Même son regard était meurtrier, on avait l'impression qu'il allait découper quelqu'un en dix-sept morceaux et la cible de ce regard n'était autre que le blondinet. Même son « qu'est-ce que tu veux ? » était assez brusque, on aurait dit qu'il le dérangeait. C'est d'ailleurs le sentiment qu'a acquis l'adolescent aux cheveux blonds, il pensait qu'il avait dérangé la personne en face de lui. Enfin bon, c'est vrai qu'il l'a interrompu en plein milieu de son swing, qu'il l'a abordé de façon assez sauvage sous le feu de l'action et qu'il a été plutôt malpoli en le pointant du doigt...cependant ce n'était pas une raison pour lui parler aussi méchamment. Il est vrai que certaines personnes sont un peu plus impulsives que d'autres, cela devait être le cas pour cette personne. C’est ce qu’a pensé l’adolescent au début, mais son avis changea rapidement en voyant le sourire de son interlocuteur ; c’était un sourire assez anormale et plutôt repoussant, pas dans le sens où il était laid, mais dans le sens qu’il inspirait la méfiance par sa perversité. Du point de vue du blondinet, la personne en face de lui ne devait pas se rendre compte qu’il arborait un sourire aussi bizarre étant donné qu’il semblait se comporter normalement par la suite.

-Tu veut un défi ? Du genre, a celui qui renverra le plus de balles ? Ça ne me gêne pas tant que ça, mais je ne promet pas que je pourrais te payer un repas après, je n'ai pas beaucoup d'argent.

Izayoi écouta ces paroles avec attention et en voyant le mystérieux individu partant pour le défi, il se mit à sourire en se disant qu'ils allaient bien s'amuser. D'autant plus qu'il sentait l'excitation monter en lui, le gagnant gagnera un repas gratuit et se sera bien amusé ; pourtant ne croyez que son esprit de mauvais perdant n'était plus là, au contraire, il le motivait intérieurement en lui disant de faire de son mieux pour vaincre la personne en face de lui. Toujours souriant, le blondinet regarda dans les yeux, plutôt intimidant, du grand adolescent aux cheveux noirs.

« Oui, celui qui renverra le plus de balles gagnera. En ce qui concerne le gage, au pire tu économiseras, ce n'est pas très important. L’important c’est que tu donnes le meilleur de toi-même. »

A première vue, on aurait dit que l'adolescent n'était pas intimidé par l'apparence de son interlocuteur sauf que ce n'était pas le cas...Il n'en avait pas peur, mais il restait toujours légèrement impressionné, enfin bon cela ne l'empêchera pas de discuter avec lui et de le défier ; après tout, il sait depuis tout petit que ce n'est pas bien de juger les gens par leur apparence, mais il faut avouer que ce n'est pas forcément chose facile. Surtout qu'en plus de son regard, même sa voix était plutôt agressive, n'importe qui de parano se serait déjà enfuit depuis très longtemps, mais heureusement qu'Izayoi n'est pas comme ça. Le jeune homme ne juge pas sur l'apparence extérieure, ce n'est pas vraiment dans son caractère. Malheureusement la franchise en fait partie et il n'a pas vraiment l'habitude de se retenir qu'importe la personne en face de lui...c'est à la fois une qualité et un défaut. Par conséquent, il fallait s'attendre à ce qu'il fasse la remarque même si ça pouvait blesser sentimentalement son « rival ».

L'adolescent regarda sa batte de baseball comme s'il l'analysait, il cherchait à voir s'il n'y avait pas un défaut quelconque, bien entendu il n'en a pas vu. Non pas parce qu'il y en avait pas, mais parce qu'il n'y connaissait pas grand-chose en batte de base ball. Après avoir posé la batte de baseball au sol, il posa son regard bleuté sur son interlocuteur, se frottant légèrement l'arrière de la tête.

« Par contre, tu sais qu'en lançant des regards aussi meurtrier, tu vas faire fuir des gens à force... »

A vrai dire, il n'attendait pas vraiment une réponse de l'adolescent, car il ne faisait qu'exposer son point de vue. Il pouvait paraître cruel, malpoli, méchant ou insensible, bref tout ce que vous voulez...mais comme dit plus haut c'était dans la nature du jeune homme de dire le fond de ses pensées. Une fois sa pensée exprimée, son regard s'enflamma à nouveau, montrant son excitation. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il venait de penser au défi et qu'il s'imaginait déjà en train de battre son très récent « ancien » record grâce à son nouveau « rival ».

« Enfin bon, ce n'est pas très important, le nom est le minimum à savoir avant un défi enflammé ! Je suis Izayoi Hasakura et toi ? »

Après s'être présenté Izayoi, fit un sourire amical avant de tendre sa main vers l'adolescent en espérant que celui-ci accepte de lui serrer la main, malgré le fait que cela ne fasse pas vraiment partie des coutumes japonaises. C'était une petite manie qu'il a pris quand il était petit en voyageant et en regardant des hommes d'affaires se serrer la main. De toute façon, même s'il venait à ne pas lui serrer la main, il ne dira rien.

« Que le défi commence ; Let's have fun ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akaï Sugimori


avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 04/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Shizuma High School
Capacité/Magie: Shapeshifter
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Jeu 3 Oct - 17:18

« Oui, celui qui renverra le plus de balles gagnera. En ce qui concerne le gage, au pire tu économiseras, ce n'est pas très important. L’important c’est que tu donnes le meilleur de toi-même. »

Les yeux d'Akaï s’écarquillèrent un peu plus. Un spokon. Il était dans un spokon. Donner le meilleur de soi même juste pour un défi dans un batting center normal, c'était quelque chose qu'on ne voyait que dans les mangas... Le garçon en face de lui semblait pourtant parfaitement sérieux, a en voir son regard qui ne semblait qu'a peine envisager la défaite. Le blondinet posa sa batte au sol, après l'avoir scrutée intensivement pendant quelques secondes, ce qui ne fit qu'ajouter a l'étonnement d'Akaï. Son adversaire posa enfin ses yeux d'un bleu profond sur Akaï, et déclara de façon plutôt directe :

« Par contre, tu sais qu'en lançant des regards aussi meurtrier, tu vas faire fuir des gens à force... »

Akaï eut un léger sourire jaune (qui paraissait plutôt comme le sourire qu'adresse le psychopathe a la victime qui hurle de terreur devant lui). Il n'en voulait pas spécialement au jeune homme : C'était la pure vérité après tout. Surtout depuis qu'il était arrivé a la Cité Scolaire, il faisait souvent fuir les gens en un regard. L'avantage, c'est qu'il pouvait généralement rester seul quand il le voulait... sauf que cet état était quasi permanent. Il ne répondit pas au jeune homme, qui ne semblait de toute façon pas attendre de réponse.

Leurs regards se croisèrent a nouveau. Étrangement, celui du blondinet était brulant comme un volcan en éruption. Il semblait réellement a fond dans ce banal défi lancé a un inconnu. Comme si, par delà les apparences et parfaitement par hasard, il avait choisi quelqu'un comme étant son rival absolu dans le domaine. Et, quelque part, cela réveilla le (maigre) esprit de compétition d'Akaï. Après tout, pourquoi pas ? Pourquoi ne pas tenter de donner le meilleur de lui même dans cette petite compétition amicale ? Ça ne pouvait pas lui faire de mal... Cela lui faisait aussi plaisir de voir que pour une fois, quelqu'un avait ignorer ses yeux de tueur, son sourire de pervers et sa voix de brute épaisse et lui avait adresser la parole de façon parfaitement normale... "Rie m'avait abordé un peu comme ça, aussi, a l'époque..." se remémora t-il alors que son adversaire se présentait

« Enfin bon, ce n'est pas très important, le nom est le minimum à savoir avant un défi enflammé ! Je suis Izayoi Hasakura et toi ? »

Izayoi fit un sourire amicale au garçon a la casquette et lui tendit une main. Akaï eut un sourire lui aussi, et il la serra avec plaisir :

-Enchanté, Izayoi-kun. Moi c'est Satoshi Sugimori. Mais tu peut m’appeler Akaï.

Le regard d'Akaï commença lui aussi a s'éveiller a cette passion venue d'Izayoi. Décidément, son enthousiasme était contagieux...

-Mais j'espère pour toi que tu as de l'argent sous la main... Les home-runs, ça me connait ! Déclara t il en cédant a la vieille habitude qui consistait a se vanter avant un combat.

Il réajusta sa casquette, et saisit la batte avant de se mettre en position, attendant le signal, qui jaillit soudain :

« Que le défi commence ; Let's have fun ~ »

Akaï n'avait pas compris la fin de la phrase ("du russe, probablement" déduisit son incapacité en langue), mais il ne s'en soucia pas longtemps. Il glissa une pièce dans la machine, et la première balle jaillit. Akaï arma, et frappa la balle de toutes ses forces, l'envoyant se perdre dans le filet représentant la zone de home-run. Et de un. Le deuxième arriva aussi vite, mais il ne réussit toutefois qu'a l'envoyer la ou aurait du se trouver normalement l'espace entre les premières et deuxième base. Ç’aurait était un simple.

Les balles fusaient. Akaï ne prenait pas le temps de regarder son camarade, trop concentré qu'il était sur son propre jeu. Dix balles étaient partie, huit avait était repoussées... Encore dix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura


avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Eiri High School
Capacité/Magie: Offense Armor
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Jeu 10 Oct - 22:02

« -Enchanté, Izayoi-kun. Moi c'est Satoshi Sugimori. Mais tu peut m’appeler Akaï. »

Il était content que Satoshi ait accepté de lui serrer la main, mais il faut dire qu’il ne s’attendait pas à un surnom tel que « Akaï » même s’il faut avouer que ce surnom lui correspondait bien. Pour le blondinet ce surnom ne lui allait pas vraiment, mais il trouvait qu’il correspondait aux codes vestimentaires de Satoshi et donc il n’avait pas grand-chose à redire dessus. Surtout que ce n’était pas le plus important, après qu’Akaï lui ait serré la main, il semblerait que l’adolescent semblait finalement emballer par l’idée de ce défi et ça rendait Izayoi heureux. Au moins il n’était plus le seul à fond dedans.

« -Mais j'espère pour toi que tu as de l'argent sous la main... Les home-runs, ça me connait ! »

Lorsque l'adolescent aux cheveux blonds entendit cette phrase, il sentie une légère arrogance émanant de son adversaire ; habituellement les gens auraient probablement répondu par de l'arrogance ou aurait voulu lui faire ravaler ça, qui sait. L'important c'est que ce ne fut pas du tout le cas de l'adolescent, au contraire, cette phrase n'a fait que le mettre encore plus dans le jeu...pourquoi ? S'il se vante, ça veut dire qu'il est plutôt fort et ça ne faisait qu'amplifier l'envie de l'affronter pour surpasser ses propres limites au baseball. Même s'il était plutôt confiant dans le potentiel que ferait « ressortir » son « rival » et qu'il pensait avoir la victoire à deux doigts, elle était loin d'être certaine et il risquait donc de devoir payer des repas à Satoshi s'il venait à perdre. A vraie dire, cela ne le dérangeait pas du tout vu qu'il était là pour s'amuser. En conclusion, cela ne fit que faire sourire l'élève d'Eiri après tout cela prouvait que Satoshi était bien motivé par le défi à son tour. Alors, il avait intérêt a donné le meilleur de lui-même pour ne pas le décevoir surtout que c'est lui qui a lancé le défi.

Izayoi observa Akaï quelques secondes avant de donner le départ, il semblait sérieux et prêt à tout donner, c'est à ce moment-là qu'Izayoi a eu la sensation que le défi allait être plus difficile qu'il ne le pensait et aussi plus passionnant qu'il ne l'aurait cru. Izayoi donna alors le départ et glissa une pièce dans la machine. Il n'avait pas d'objet particulier pour montrer qu'elle allait être sérieux comme Satoshi et sa casquette, enfin qu'importe. Izayoi se mit en position, tenant fermement sa batte de baseball. La première balle fut envoyé, mais l'adolescent la frôla mais réussit à frapper la seconde, la troisième, la quatrième, la sixième, la septième, la neuvième. Il n'avait réussi qu'un home run lors de la sixième balle, enfin bon le défi repose sur celui qui en frappe le plus et non pas celui qui fait le plus de home run.

Le jeune homme regarda alors vers Satoshi, il semblait avoir frappé environ huit balles chose qui le mettait devant dans le défi. Un petit sourire se dessina sur le visage de l'adolescent, car il put observer de ses propres yeux que l'arrogance d'Akaï n'était pas que du flan.

« Je le savais, il est fort... A cet allure, je risque de devoir payer le repas. Hmm...Je me demande s'il est goinfre.» Pensa légèrement l'adolescent en voyant cela. Pour obtenir la victoire, il ne lui restait plus beaucoup de choix...sachant qu'il est peu probable qu'il fasse un moins bon score, Hasakura devait frappée 8-10 balles et donc se surpasser pour espérer gagner.

« Akaï, tu es plutôt doué...tu viens souvent frapper des balles ? »

Au vu du certain talent dont Akaï faisait preuve, Izayoi n'a pas put s'empêcher de gagner du respect pour son adversaire. A croire que l'on était réellement dans un mangas, enfin bon ce n'était pas l'essentiel. Il était obligé de faire mieux que ce qu'il venait de faire, mais une chose est sûre ; l'effet désirée s'était réalisé. Après tout il venait de surpasser son précédent record malgré la « pression » que lui fournissaient le défi et principalement l'achat d'un repas.

« Malgré tout, n'espère pas que je vais perdre aussi facilement. Il reste encore dix balles a frappé et j'ai bien l'intention d'y aller à fond. » Pensa le blondinet en regardant la performance de son « rival »

Izayoi pris un léger air sérieux, se concentrant sur la machine. Même s'il avait l'intention de toutes les frappée, déterminée a ne pas perdre et a remporté la victoire. Même s'il était évident qu'il n'arriverait pas à toutes les frapper, pour la simple raison qu'il n'a jamais pratiquée et n'est pas vraiment habitué au batting center. Par conséquent, il ne lui restait qu'à faire de son mieux et voir s'il obtenait la victoire. Malgré le fait que sa concentration soit supérieure a tout à l'heure, il n'avait pas fait beaucoup mieux ; l'adolescent a seulement frappé une balle en plus soit sept. D'autant plus que lors de dixième balle, alors qu'il tentait de frapper la balle, la batte de base ball glissa hors de ses mains et il ne put s'empêcher de laisser un « mince » s'échapper de sa bouche. Il n'avait fait aucun home run, non pas qu'il n'avait pas voulu en faire, mais disons plutôt qu'il n'avait pas réussi. Ainsi au total sur 20, il en avait frappé 13...c'était plutôt pas mal pour une seconde fois, mais c'était peut-être insuffisant pour lui apporter la victoire.

« ...Seulement une en plus...bon, c'est déjà mieux que tout à l'heure. »

Laissa échapper l'adolescent aux cheveux blonds sans vraiment s'en rendre compte. Il s'attendait à faire plus, par conséquent il était légèrement déçu de sa performance. Au vu de sa nature de mauvais perdant, il risquait bien de demander une revanche aussitôt qu'il aura vu le score de Satoshi, enfin si celui-ci l'a dépassé ; vu que c'est un habituer du batting center, frapper un total de 13 balles devrait être facile pour lui.

« Alors « Akaï », tu en as frappé combien ? »

A vrai dire cela va paraître contradictoire, mais qu'importe qui ait gagné, vu comment il s'était amusé a le défié, il voulait refaire une partie et ressentir à nouveau cette palpitation de concurrence avant même de vouloir une revanche. Par ailleurs, cela se voyait bien sur son visage, il affichait un sourire légèrement satisfait. Bien entendu, s'il a perdu le duel son côté mauvais perdant ferait déjà en sorte qu'il demande une revanche. Mais même en obtenant la victoire, il demanderait une autre partie. De ce fait, Izayoi se tourna vers Satoshi, toujours armé de son sourire amicale afin de lui proposer une autre partie.

« C'était fun, prêt pour un deuxième round ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akaï Sugimori


avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 04/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Shizuma High School
Capacité/Magie: Shapeshifter
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Mar 15 Oct - 21:30

« Akaï, tu es plutôt doué...tu viens souvent frapper des balles ? »

Un léger sourire (carnassier) apparut sur les lèvres du jeune homme. Il commençait a bien aimer ce défi. Surtout qu'il gagnait.

-Toutes les semaines depuis que j'ai sept ans. Et durant tout mon collège, j'ai jouer dans l'équipe de mon collège. On as presque remporté le tournoi de la région de Tokyo...

Ce que disait Akaï n'était pas de la vantardise. Même si il n'était pas le premier lanceur de la team a cette époque, il avait tout de même bien participé aux victoires du collège Minamizawa. Son équipe avait perdu en demi-finale, après un match disputé ou Akaï eut l'occasion de frapper plusieurs balles et de clore le match en tant que lanceur. Cette défaite reste d'ailleurs l'un de ces souvenirs les plus frustrants... Mais l'équipe d'en face était juste meilleure.

Il chassa ses vieux souvenirs pour revenir a l'instant présent, et plus particulièrement a la balle qui allait jaillir. Il en avait deja eu huit, il espérait avoir au moins le même score. La machine cracha la première balle, qui, avec un "clang !" retentissant, alla voler quelques mètres plus loin. Il arma pour la seconde, qui vola aussi, suivant la même trajectoire. Visiblement, les souvenirs de sa défaite l'avait motivé, vu qu'il réussit un score quasi parfait, avec neuf balles renvoyée. Il se tourna finalement vers Izayoi, qui avait fini aussi :

« Alors « Akaï », tu en as frappé combien ? » demanda t il, l'air un peu déçu

Akaï calcula rapidement et déclara avec une pointe de fierté :

-17. Je crois que j'ai gagné cette manche, pas vrai ?

En effet, juste cette manche. Parce que Akaï était encore prêt en en découdre : un seul round, ce n'était pas assez ! Il c'était bien amusé, ça lui rappelait l'époque ou Rie et lui venait faire le concours de celui qui renverrait le plus loin la balle. Ça faisait tellement longtemps qu'il ne c'était pas donné entièrement a quelque chose ! C'est fou ce que cette sensation d'affronter un ami lui avait manqué... "Je considère déjà Izayoi comme un ami ? Ce type a des dons de sociabilisations incroyables..." pensa t il avec une pointe d'ironie. Le blondinet lui lança son sourire amical tout en demandant :

« C'était fun, prêt pour un deuxième round ? »

Akaï faillit répondre oui, mais une pensée lui traversa la tête. Un moyen de rendre le défi plus équilibré, plus intéressant, et surtout, plus amusant.

-Dis j'ai une idée. Tu peut m'attendre quelques minutes ici ? Je vais me changer. Ce sera encore plus amusant comme ça...

Son sourire de pervers psychopathe l'accompagna jusque dans les vestiaires ou il courut sans laisser le temps de la réponse a Iz. Il s'enferma dans la première cabine qui passait et se débarrassa de son pantalon. Puis l'habituelle sensation de détachement l'envahie alors qu'il devenait elle et que son corps prenait forme féminine. Elle récupéra alors ses vêtements pour fille dans son sac (qui était aussi rouges que ces vêtements habituels) et serra sa casquette sur sa tête. Puis Akaïko sortit des vestiaires, un sourire impatient (et surtout beaucoup accueillant que celui d'Akai) sur les lèvres. C'était la première fois qu'elle essayait de faire du sport sous cette forme, ça ne pouvait être qu'amusant et enrichissant !

Elle retourna devant la machine qu'avait quitté Akaï quelques minutes plus tôt, et récupéra sa batte. Elle lui semblait beaucoup plus lourde et beaucoup plus grande aussi. Facile a comprendre, vu qu'elle venait de perdre a la fois en taille et en masse musculaire. Elle souleva quand même la batte sur son épaule et jeta un regard mi défi, mi amusé a Izayoi :

-Izayoi-kun, laisse moi me présenter a nouveau. Je suis Satoshi Sugimori, mais sous cette forme, on m'appelle Akaïko. Heureux de te rencontrer a nouveau !

Ce coup ci, elle pouvait le regarder dans les yeux sans avoir a baisser la tête. Aussi lui adressa t elle son plus beau sourire et déclara :

-Alors ? Prêt a en découdre a nouveau ? Je suis peut être moins forte dans ce corps, mais je me défends pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura


avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Eiri High School
Capacité/Magie: Offense Armor
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Sam 19 Oct - 22:20

Lorsqu'Akaï lui déclara qu'il en faisait toutes les semaines depuis ses sept ans, il a alors compris pourquoi il était si fort. Il n'y avait rien à dire, il avait de l'expérience surtout s'il en faisait vraiment toutes les semaines. Et en plus de ça, il en a fait dans son collège frôlant la victoire du championnat régionale...surement pas des souvenirs agréable pour lui ; enfin c'est souvent le cas quand on est compétiteur et que l'on perd. Même si l'équipe est meilleure...cela nous frustre surtout quand c'est dans le sport que l'on aime. Dans tous les cas, cela expliquait pourquoi il avait frappé 17 balles sur 20. Certes ça ne parait pas particulièrement impressionnants d'un point de vue non sportif, mais ça revenait au même que s'il avait mis 7 trois points sur 10. Enfin bon, l'important c'est qu'il avait frôlé le perfect. S'il avait eu 20 balles sur 20, le côté mauvais perdant d'Izayoi aurait directement repris le dessus, mais là c'est son côté profiteur de la vie qui jouait...enfin pour l'instant. Il n'avait perdu que de 4 balles, c'est peu...très peu pour l'adolescent ; c'est pourquoi il se disait que s'il donnait du mal, il y a des chances qu'il le rattrape. Bien entendu ce n'est que dans sa tête, n'ayant jamais fait de base ball, il y a très peu de chances qu'il le surpasse dans son propre domaine. Akaï avait beaucoup plus d'expériences que le blondinet, il savait presque exactement comment frapper une balle, sans oublier la fameuse mémoire musculaire. On pourrait croire qu'il regrette le défi, mais ce n'est pas du tout le cas, il n'a toujours pas quitté son mode « rivalité » ; cela le motivait encore plus pour se surpasser. D'autant plus qu'il était plutôt content que Satoshi ait demandé un autre round, ça prouvait qu'il était en train de s'amuser et ça c'était cool. Le jeune élève d'Eiri High School, ne pouvait s'empêcher de sourire à cette vue.

-Dis j'ai une idée. Tu peux m'attendre quelques minutes ici ? Je vais me changer. Ce sera encore plus amusant comme ça...

Cette phrase...cette seule phrase a fait travailler le cerveau du blondinet comme pas possible. Il allait se changer ? Comment ça ? Il a une tenue prévue dans son sac ? C'est possible, mais en quoi ça rendrait cela plus amusant ? A moins qu'il aille chercher des poids, mais là ce n'est pas se changer donc c'est possible....

C'est le genre de question que se posait l'adolescent en attendant de voir ce qu'allait lui sortir Akaï...surtout que celui-ci était parti tellement vite qu'il ne lui avait même pas laissé le temps de répondre. Il trouvait tout ça très très intriguant et étais légèrement impatient de voir ce qui allait se passé. Alors qu'il attendait, depuis peu, le retour d'Akai ; Izayoi a vu une jeune fille assez mignonne, d'environ son âge. Elle a pris la place d'Akaï et même sa batte avant de déclarer ceci :

-Izayoi-kun, laisse moi me présenter a nouveau. Je suis Satoshi Sugimori, mais sous cette forme, on m'appelle Akaïko. Heureux de te rencontrer a nouveau !

What... ? What the hell ?! C'est les premières pensées de l'adolescent aux cheveux blonds, il se demandait comment il avait fait pour se transformer en fille. S'il n'avait pas changé en taille, en corpulence et en mensuration...il aurait pensé qu'il s'était déguisé, mais là ce n'était pas possible. Il était possible que ce soit une capacité spéciale, mais les métamorphes étaient tellement rare qu'Izayoi doutait de leur existence. Par conséquent, l'adolescent n'avait pas directement pensé à cela, car son subconscient avait rayé cette possibilité. A vrai dire, il avait plein de questions à lui poser, mais il était bouche-bée...

« Euh...Enchanté de te rencontrer à nouveau, Akaïko...Mais comment tu fais ça ? Tout ça semble vrai... »

Et oui, discrètement, l'adolescent l'avait analysé de haut en bas. Il en avait même conclu que ce n'était pas de fausses formes. Franchement, pour une fois ce n'était pas pour obscénité ou pour quoique ce soit dans le genre qu'est relier à la caractéristique d'un homme...c'est juste qu'il voulait voir si la transformation était réellement bien faite.

-Alors ? Prêt a en découdre a nouveau ? Je suis peut être moins forte dans ce corps, mais je me défends pas mal !

« Hmph, Bien entendu ! Ce n'est pas parce que tu es une fille maintenant que je vais me retenir ! Je vais donner mon maximum ! Et puis je ne reste jamais sur une défaite. »

L'adolescent fit un sourire à Akaïko en retour de son chaleureux sourire. Selon sa phrase on pourrait penser qu'il est...sans pitié ? Nan, il est seulement respectueux envers son adversaire. Après tout, c'est discriminatoire de se retenir seulement parce qu'il est sous forme féminine. D'autant plus qu'il y avait un détail très important qu'il ne fallait pas oublier, Akaï...enfin Akaïko avait beaucoup plus d'expérience qu'Izayoi et peu importe la différence physique un joueur qui a plus d'expérience est toujours légèrement avantagée. Après c'est d'un point de vue externe au base Ball, étant donné que le blondinet n'a jamais pu constater que c'était vrai dans ce domaine-là. Mais il fallait avouer qu'Akaïko avait l'air beaucoup plus sociable après ça vient peut-être du fait que le jeune homme préfère Akaïko...tout simplement parce que c'est une fille. Akaï représentant son rival à son top level.

« Cette fois pas de gage, que le meilleur gagne. »

Le blondinet glissa une pièce dans la machine, il était temps pour lui de prendre sa revanche ! Sa concentration était à nouveau à son paroxysme. Allait-il réussir à se surpasser, une nouvelle fois comme le ferait un héros du Shonen Jump ? L'élève d'Eiri se mit en position prêt à frapper les balles, ses yeux n'avaient qu'une chose dans leur viseur : la balle, sa tête n'avait qu'une chose en tête : « Frapper la balle ». Izayoi rata la première balle de peu, il avait trop baissé la batte de base ball. Enfin bon, ce n'est pas très important puisque juste après il se rattrapa avec un joli Home run, son premier depuis la seconde série. Il était un peu fier, mais la deuxième manche était loin d'être terminé, il ne devait pas relâcher sa concentration s'il voulait obtenir la victoire. La troisième et quatrième balle furent frapper normalement, mais il a failli rater la cinquième...son timing n'était pas très bon et la direction non plus, c'était un peu de la chance qu'il ait réussi à la frapper. Malheureusement cet évènement ne se reproduisit pas pour la septième et la neuvième, limitant ainsi Izayoi à 7 balles frappée. Le même score que tout à l'heure, chose dont il est fier, car cela prouve que ce n'était pas « vraiment » un coup de chance. Et puis bon, il est évident qu'il n'allait pas se surpasser à chaque fois juste en se concentrant alors qu'il n'a pratiquée que très peu de fois le batting center.

« J'en ai frappé 7 ! Cette fois-ci je risque d'avoir peu de retard. »

L'adolescent avait prononcé ces paroles avant même de voir le score de l'adolescente, en effet il était tellement concentré sur ce qu'il faisait qu'il n'avait pas fait attention à ce qu'elle avait fait comme score. Il s'était tout simplement basé sur le score d'Akaï, ne connaissant pas les capacités d'Akaïko...il pouvait avoir une sacrée surprise au final. L'adolescent se tourna vers la jeune femme ou plutôt le jeune homme sous la forme de la jeune femme...enfin vers Akaïko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akaï Sugimori


avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 04/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Shizuma High School
Capacité/Magie: Shapeshifter
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Jeu 24 Oct - 19:53

La tête que fit Izayoi en entendant Akaïko parler était tellement incrédule qu'elle retint a grand peine un fou rire. Il sembla cependant surmonter assez rapidement le choc et retrouva son expression de défi.

« Hmph, Bien entendu ! Ce n'est pas parce que tu es une fille maintenant que je vais me retenir ! Je vais donner mon maximum ! Et puis je ne reste jamais sur une défaite. »

Le sourire d'Akaiko s'élargit. "C'est l'esprit, mon gars !" pensa t elle en soulevant la batte. Elle lui semblait beaucoup plus lourde... La machine était semblait loin, plus haute. La zone de strike semblait, elle aussi, plus grande. La jeune fille avait deja pu expérimenter la petite désorientation concernant les distance qui accompagnait parfois ses transformations. Mais dans un contexte sportif, elle lui semblait comme décuplée.

« Cette fois pas de gage, que le meilleur gagne. »

Akaïko acquiesça, et enfonça sa casquette sur son crane, du même geste qu'elle avait pratiqué avant de commencer la dernière session. Ça promettait d'être intéressant...


Elle glissa une pièce dans la machine, et souleva la batte. La balle jaillit, et Akaïko frappa. Ou plutôt... essaya. C'est comme si son corps avait répondu avec un temps de latence : la batte avait fendu l'air au moins trois secondes trop tard, et le poids du morceau de bois l'entraina et la fit tourner une fois sur elle-même. C'était vraiment aussi différent, dans un corps autre que le sien ? Elle se remit en position. Si elle battait la balle avec du retard, il lui suffisait de commencer son swing plus tôt. La seconde balle jaillit, et la jeune fille tenta de régler son timing : peine perdue, sa batte brassa l'air sans rien toucher, et la balle toucha le tapis derrière elle. Le regard agacé, elle se remit en position. Tout était une affaire de timing et de puissant... Si la batte lui semblait si lente, c'est simplement parce qu'elle ne frappait pas assez fort. Il lui fallait juste frapper plus fort. Donc, si elle se concentrait sur la trajectoire de la balle, et qu'elle donnait tout ce qu'elle avait, elle pourrait peut être retrouver un timing correct... Peut être.

Fort de cette idée, elle arma la batte, prête a frapper aussi fort qu'elle pouvait. La balle jaillit. Avec un petit "kiai", elle mit tout ce qu'elle put dans ses bras, frappant plus fort qu'elle ne l'avait fait aujourd'hui. La batte frola la balle, mais celle ci alla quand même s'écraser contre le mur derrière elle, avec un bruit qui déprima la jeune fille. Ses compétences physiques était elle vraiment si différentes, dans ce corps ? Même si le timing commençait a revenir, il lui fallait maintenant ajuster la trajectoire...

Elle se remit une nouvelle fois en position, concentrée comme jamais, son cerveau en ébullition. Elle perd une vingtaine de centimètres dans sa transformation. Ce n'est clairement pas rien. Sa visée était donc totalement modifiée. Il fallait ajuster ça aussi, frapper la balle plus haut qu'elle ne le ferait d'habitude. Elle se concentra sur la machine, ignorant totalement son voisin. Cette balle la, elle allait la frapper, coute que coute. La machine cracha la quatrième balle. Akaïko frappa. La balle alla s'écraser contre le mur derrière elle. C'était encore raté. Le pire dans tout ça, c'était que même si elle n'avait rien touché, elle était fatigué comme si elle avait frappé trois bonnes séries avec Akaï... Ce corps n'avait aucune endurance non plus ! "Bon sang... J'aurais du m'en douter... Après tout, les muscles de ce corps ne sont taillées que pour une utilisation dans la vie de tout les jours, pas pour le sport... Zut !" pensa t elle, agacée d'avoir oublié ce point en faisant le "design" Akaïko.

Elle leva la tête a nouveau, l'air a la fois agacée et déterminé. Elle n'allait pas abandonner pour si peu, oh non ! Et puis quoi encore ? Ce n'est pas parce que ce n'est pas le même corps qu'il doit se résigner ! Au fond, l'esprit derrière Akaï et Akaïko, c'était Satoshi Sugimori, et personne ne pouvait mettre la pâtée a Satoshi Sugimori au base-ball !

Fort de sa nouvelle motivation, elle leva a nouveau sa batte. La balle jaillit. Avec un cri rageur, elle frappa : Elle manqua. Qu'importe ! Elle se remit en position. Si elle échouait, elle réessayait. Si elle échouait encore, elle réessayait, jusqu’à ce qu'elle arrive a quelque chose ! C'était comme ça qu'Akaïko fonctionnait dans tout ce qu'il faisait. Échouer, d'accord. Mais toujours réessayer derrière. Tomber pour mieux se relever. La sixième balle frappa le mur elle aussi. La jeune fille était déjà essoufflée. La transformation l'avait déjà fatiguée, et devoir mettre autant de force dans chaque coup juste pour garder le timing ne faisait que l'épuiser de plus en plus. Elle se remit en garde pour la septième balle. Hors de question de la rater celle la ! La balle jaillit. La balle fendit l'air. La casquette de la jeune fille tomba de son crane, et alla mordre la poussière. Et avec un "clang !" résonant, la balle repartit d’où elle venait. Rarement elle ne fut aussi satisfaite de voir sa balle aller s'écraser dans le filet qui marquait le champ extérieur...

Elle ne se relâcha pas pour autant. Il restait encore trois balles. Elle remit sa casquette sur sa tête et jeta un regard de défi a la machine, de ses yeux écarlates.

-Aller, amène toi ! Grogna t elle de façon fort peu féminine, malgré sa petite voix fluette.

Elle leva la batte pour la huitième fois, et manqua la balle qui jaillit. La neuvième s'écrasa aussi sur le mur derrière elle. Dans un ultime effort, elle frappa la dixième et dernière balle, et la renvoya dans le filet qui marquait le champ intérieur.

Elle laissa tomber la batte et poussa un long soupir de soulagement. Elle était proprement exténuée. Ses bras était brulants, et son souffle court. Tout ça pour une simple série, la ou Akaï pouvait en frapper une dizaine avant de commencer a ressentir de la fatigue. C'était déjà particulièrement troublant d'avoir un corps aussi différent de son corps d'origine : ça l'était encore plus quand ce corps n'avait pas du tout la même endurance ou la même résistance...

« J'en ai frappé 7 ! Cette fois-ci je risque d'avoir peu de retard. »

Akaïko se tourna vers Izayoi, qui semblait ne pas avoir du tout remarquer les difficultés de la jeune fille. Celle ci lui adressa un sourire qui essayait de surmonter la fatigue :

-Je... Je ne crois pas, Izayoi-kun... C'est décidément pas facile de... de faire ça dans un corps différent... euh... on peut prendre une pause ?

Elle ne se sentait tout simplement pas de reprendre la batte. Et elle ne voulait pas s'épuiser alors qu'elle devait assurer la permanence a Judgement cette après midi. Elle essuya la sueur sur son front et continua :

-En plus, je n'en ai frappé que deux... Zut... J'ai besoin d'entrainement... Pour la peine tu veut quelque chose a boire ?

Elle sortit de la cabine de frappe en trainant des pieds et s'écroula sur un banc. Elle lança un dernier regard désolé au blondinet

-Désolé... Vraiment. Je ne pensais pas que ce serait aussi dur... J'ai encore des difficultés avec mes transformations... ha ha...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura


avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Eiri High School
Capacité/Magie: Offense Armor
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Mer 30 Oct - 0:11

Vu comment il était fier d’avoir frappé 7 balles dès le début, l’adolescent n’avait pas vraiment fait attention à ce qu’Akaïko faisait, c’était une erreur de sa part. Il aurait dû observer surtout après une telle transformation, une transformation qui avait provoqué énormément de changement…il avait vraiment été stupide de croire que cela n’aurait pas beaucoup de répercussions. Lorsqu’il entendit la voix fatiguée d’Akaiko, on peut dire que l’inquiétude s’empara de lui.

-Je... Je ne crois pas, Izayoi-kun... C'est décidément pas facile de... de faire ça dans un corps différent... euh... on peut prendre une pause ?

En observant comment elle était fatiguée, il était certain qu'il n'allait pas lui demander de continuer. En effet, Izayoi pouvait même voir de la fatigue à travers son sourire...il était clair pour lui qu'il devait stopper pour un certain temps. S'il venait à faire le contraire, il serait complètement idiot et sans coeurs. Or c'était loin de son caractère, il était donc évident qu'il allait accepter de faire une pause. N'empêche qu'il ne s'attendait pas à un tel changement, certes, il savait qu'au vu de la transformation Akaï perdrait en capacité physique, mais il ne pensait pas qu'il en perdrait autant. Il trouvait ça même bizarre, comment une transformation pouvait autant diminuer les performances d'Akai. Après, il ne connait rien au polymorphe donc il ne peut pas vraiment se prononcer, surtout que c'est le/la première shapshifter qu'il rencontre de sa vie. Le blondinet regarda Akaïko et lui rendit son sourire.

« Bien sûr,  vu de ton état, ce serait très mauvais de continuer. Il est préférable que tu te reposes, on s’est quand même bien amusé. »

Le jeune homme posa la batte de baseball au sol, il était dommage qu’ils doivent arrêter alors qu’il était parti sur une si bon lancée, mais la santé de la jeune fille est prioritaire à un quelconque sentiment de rivalité ou de revanche. Surtout quand  cela peut attendre ou être remis à une autre fois, un autre jour, une autre fois, leur scolarité est loin d’être finis donc il est clair et net qu’ils ont le temps devant eux. D’ailleurs chose qu’il garde pour lui, mais Izayoi a bien l’intention de s’entrainer secrètement pour battre Akaï fille et garçon au moins une fois. En tant que compétiteur, il ne pouvait se contenter que de défaites…il veut naturellement de la victoire, enfin c’est le cas dans certains sports. Encore une fois, ceci peut et sera remis à plus tard. Un peu inquiet l’adolescent regarda la jeune femme essuyer la sueur sur son front.

-En plus, je n'en ai frappé que deux... Zut... J'ai besoin d'entrainement... Pour la peine tu veut quelque chose a boire ?

« ...Ce n'est pas vraiment important que tu n'en ais frappé que deux. » Pensa l'adolescent, après tout ce n'est pas vraiment ce qui le préoccupait le plus dans tout ça. D'autant plus qu'un choix crucial s'offrait à lui, il devait choisir une boisson à boire. C'était un cruel dilemme, car il était tenté de demander un coca cola vu qu'ils considéraient ça comme très revigorant après des efforts....enfin vu comment c'est sucré et mauvais pour la santée, il vaut mieux éviter, mais bon qu'importe. Son autre choix était évidemment du Strawberry Milk ou du Lait à la fraise. En tant que gros fan de la fraise, c'était évidemment ça qu'il allait choisir sauf qu'il ne savait pas du tout si c'était disponible alors autant prendre le coca cola...Bref ! C'est bien beau de penser aux boissons, mais il devrait peut-être la laisser se reposer.

« Hum…Je veux bien, mais on avait dit pas de gage. Surtout que tu devrais plus penser à te reposer… »

Lorsqu'Akaïko se leva pour aller s'écrouler sur un banc à l'extérieur de la cabine de frappe, le blondinet fit de même et alla s'asseoir à côté d'elle. L'adolescente traînait même des pieds, elle devait vraiment être exténuée et ça surprenait vraiment l'adolescent. A tel point qu'il trouvait plutôt cela anormale qu'elle soit aussi fatiguée, c'était peut-être parce que la transformation était incomplète ou pour une autre raison qui lui était plutôt inconnue. Sa connaissance sur les ShapeShifter est proche du 0 absolue donc ce n'est pas son cerveau qui allait trouver une explication convenable même en forçant. Puis pendant son léger moment de réflexion, la jeune fille aux cheveux noirs s'excusa

-Désolé... Vraiment. Je ne pensais pas que ce serait aussi dur... J'ai encore des difficultés avec mes transformations... ha ha...

« C'est normal, on est là pour apprendre. Même si je dois avouer que je ne m'attendais pas à un si grand changement. Tu as changé de tailles, de sexe, de corpulences...de formes et surement de poids...c'est vraiment très surprenant. »

Les étudiants étaient venus à la cité scolaire pour diverses raisons : devenir esper, avoir un meilleur niveau scolaire que les autres, faire partie de l'élite et surement d'autres qui ne viennent pas dans la tête de l'adolescent. Il y'avait bien une chose qui était commune à tous les étudiants, c'était l'apprentissage...Qu'importe leurs rangs, leurs niveaux, leurs raisons ; ils devaient apprendre pour vivre ici, que ce soit apprendre la physique quantique pour utiliser leurs pouvoirs ou apprendre pour leurs études. Après tout, c'était la cité scolaire donc il est plutôt normal d'apprendre des choses ici.

Izayoi Hasakura est quelqu'un de nature amicale et gentille, par conséquent il était plutôt hors de question que quelqu'un dans l'état d''Akaïko aille lui chercher une boisson alors que lui est en bon état. Cela irait contre ses principes, de ce fait l'adolescent se leva du banc et se tourna vers Akaïko avec un grand sourire aux lèvres. Le genre de sourire que font toutes les personnes amicales et gentilles lorsqu'ils veulent rendre un service et qu'ils ne veulent pas que ces personnes refusent ce fameux service.

« Tu sais quoi ? Repose-toi, je vais aller chercher les boissons. Bien entendu, je vais prendre du coca cola et toi qu'est-ce que tu veux ? Je te l'offre pour m'avoir montré cette sublime transformation et pour avoir accepté mon défi. »

Dans ce cas précis, le service était qu'il allait chercher les boissons et qu'il lui offrait ; il était hors de question qu'elles refusent. Si elle venait à refuser alors Izayoi insisterait pour aller à sa place, sans même broncher. Il peut être têtu de temps à autres et puis vu comment il s'était bien amusé, il était naturel qu'il le remercie. Ce n'est pas tout le monde qui aurait accepté le défi d'un inconnu sorti de nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akaï Sugimori


avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 04/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Shizuma High School
Capacité/Magie: Shapeshifter
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Mer 30 Oct - 14:41

« C'est normal, on est là pour apprendre. Même si je dois avouer que je ne m'attendais pas à un si grand changement. Tu as changé de tailles, de sexe, de corpulences...de formes et surement de poids...c'est vraiment très surprenant. »

Akaïko eut un petit rire. C'était généralement l'effet que ça faisait. Elle était même plutôt surprise qu'il l'ait reconnue aussi vite : en général, les gens mettent plusieurs minutes a la croire, si elle ne c'est pas transformée devant eux. Alors que la jeune fille allait se remettre sur ses jambes pour aller chercher quelque chose a boire, une ombre lui cacha la lumière du soleil. Elle leva les yeux et remarqua Izayoi, un grand sourire aux lèvres

« Tu sais quoi ? Repose-toi, je vais aller chercher les boissons. Bien entendu, je vais prendre du coca cola et toi qu'est-ce que tu veux ? Je te l'offre pour m'avoir montré cette sublime transformation et pour avoir accepté mon défi. »

Akaïko rougit légèrement

-Euh... Elle n'est pas sublime, ma transformation... bredouilla t elle. Mais je veut bien un jus de fruit... Un jus d'orange, de préférence, c'est mieux. Merci beaucoup !

Il se dirigea vers la machine a boisson, quelques mètres plus loin. La jeune fille se laissa sécher sur le banc, complétement vidée. C'était franchement bizarre quand même. Un tel défaut de conception dans le corps d'Akaïko, incapable du moindre effort trop physique... C'est vrai qu'elle c'était souvent sentie fatiguée rien qu'en patrouillant dans les rues. Généralement, elle mangeait et ça réglait le problème. "Ça doit venir d'un problème calorique. Je dois bruler énormément d'énergie en me transformant... Faudra que je songe a manger plus de sucres lents... Ou a me faire un régime vitaminé, mais ça ne réglerait le problème que temporairement... hmh..."

Tandis qu'elle réfléchissait, Izayoi revint avec les boisson. Akaïko le remercia, et vida la moitié de son jus en une lampée. Même sous forme féminine, elle gardait certain réflexes typiquement masculins... Quand elle eut étanché sa soif, elle s'expliqua un peu plus :

-C'est toujours délicat de se transformer... Ça demande beaucoup d'énergie, vu que je demande a mon corps de produire énormément d'hormones, puis de changer de forme très vite. Je cause aussi des choses qui n’existent normalement pas dans un corps humain, comme perdre autant de taille... Ce n'est pas si fatiguant, mais on as les batteries a plat... Il faudra que je me souvienne que ce n'est pas une idée de faire du sport juste après une transformation, ha ha... Surtout que j’étais pas dans un cage pour débutant.

Puis Akaïko leva les yeux vers Iz, et quelque chose la fit tiquer :

-Hey, t'as bien dit que c'était la première fois que tu venais dans un batting center ? Ou du moins, que t'avais pas l'habitude ?

Elle jeta un coup d'oeil a la cage ou Izayoi avait fait ses tours de battes. "100 kh/h Droite"

-Wow... T'es plutôt balaise en sport ! C'est pas tout le monde qui peut faire un score pareil sur une cage comme ça... Tu devrais t'inscrire dans le club de ton lycée... Tu as l'air d'aimer le sport, en tout cas, je me trompe ?

Il avait l'air plutôt en bonne condition physique, même si il n'était pas très épais. Si ça se trouve, il ferait un très bon joueur avec un peu d'entrainement. Même avec sa forme masculine, elle aurait du mal a le battre. Après tout, il jouait lanceur, il n'avait pas souvent l'occasion de passer a la batte. Un sourire apparut sur le visage de la jeune fille :

-Je sais ! Si tu veut, on pourrait aller faire quelques tours de battes sur un terrain, un de ces quatre ! Je suis sur que ça pourrais être marrant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura


avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Eiri High School
Capacité/Magie: Offense Armor
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Jeu 14 Nov - 17:15

Après avoir ramené les boissons à la jeune fille, Izayoi a pu observer Akaiko dynamité la moitié de sa boisson. Voir une fille faire était assez surprenante, certes pas exceptionnelle étant donné qu'il y a pas mal de filles qui le font...les gens ont d'ailleurs tendance à les désignés comme des garçons manqués. Dans un sens même si Izayoi trouvait la transformation d'Akai vraiment réussie et très belle, cela ne changeait pas vraiment le fait qu'il soit un garçon. Ainsi le fait de la voir dynamiter la boisson lui paraissait plus normal, il se disait que ça devait venir de ses habitudes. Pourtant même si cela lui semblait plus normale, on pouvait facilement voir un léger air surpris sur son visage pendant qu'il buvait son Coca-Cola, voir même le dégustait tellement il prenait son temps pour le boire.

-C'est toujours délicat de se transformer... Ça demande beaucoup d'énergie, vu que je demande a mon corps de produire énormément d'hormones, puis de changer de forme très vite. Je cause aussi des choses qui n’existent normalement pas dans un corps humain, comme perdre autant de taille... Ce n'est pas si fatiguant, mais on as les batteries a plat... Il faudra que je me souvienne que ce n'est pas une idée de faire du sport juste après une transformation, ha ha... Surtout que j’étais pas dans un cage pour débutant.

Avec ces paroles, Akai venait d'expliquer au blondinet comment se passait la transformation enfin de façon abrégé ; car la version complexe doit vraiment être longue. Du point de vue d'Izayoi, c'était plus ou moins normal que son corps soit épuisé après une telle transformation surtout qu'elle s'exerce très rapidement. Dans ce sens peut-être que si elle ralentissait la transformation, elle gaspillerait moins d'énergie. Après tout « Plus ça va vite, plus ça gaspille de l'énergie. », enfin ce n'était qu'une hypothèse basée sur des choses que l'on voit tous les jours plus quelque chose est puissant/rapide et plus ça consomme de l'énergie. Par exemple, les sportifs de haut niveau ont besoin de beaucoup manger pour pouvoir utiliser leur capacité à 100%, c'était d'ailleurs la base de la pensée d'Izayoi. Alors qu'il était en train de réfléchir à cela, malgré son manque de connaissance flagrant sur les shapeshifter, Akai lui posa une question :

-Hey, t'as bien dit que c'était la première fois que tu venais dans un batting center ? Ou du moins, que t'avais pas l'habitude ?

« Hmm, techniquement c'est plutôt la deuxième fois. J'aime bien le baseball, mais je pratique très peu au batting Center. A ma dernière visite j'étais petit, mais j'ai probablement fait le pire score de l'histoire... »

C'était si horrible qu'il ne valait mieux qu'il ne précise pas son score parfait...0/20, un score des plus ridicules et stupides qui aient pu exister pour quelqu'un comme lui. Même s'il était encore un gamin à cette époque, son orgueil a toujours du mal à l'accepter. Le pire dans cette histoire, c'est qu'il est parti avec ce score des plus minables...inacceptables ! Comment accepter un tel score ? C'est un peu exagéré dit comme ça, mais pour un mauvais perdant tel que lui faire un score pareil et partir équivalait à dire que « N'IMPORTE QUI » pouvait faire mieux que lui...chose difficile à avaler quand il repense à cet événement.

-Wow... T'es plutôt balaise en sport ! C'est pas tout le monde qui peut faire un score pareil sur une cage comme ça... Tu devrais t'inscrire dans le club de ton lycée... Tu as l'air d'aimer le sport, en tout cas, je me trompe ?

« Hein ? Nan, je ne suis pas si fort que ça. Mais c'est vrai que j'aime bien le sport, c'est bon pour la santé, pour le mental. Par contre, je ne pense pas rejoindre un club de mon lycée. Je suis plutôt basket-ball et en plus le club risque de me prendre beaucoup trop de temps. »

L'adolescent se frotta l'arrière de la tête, un peu gêné du compliment d'Akaiko, surtout qu'il ne se considère pas du tout comme fort en sport, du moins pas en baseball. D'autant plus que c'était un peu la première fois qu'on lui faisait ce compliment, habituellement avec son physique tout le monde dirait le contraire. Surtout qu'en plus de ça, il a un manque d'envie totale de se muscler....ce qui n'arrange rien. Même si faire partie d'un club de sport pourrait être une expérience intéressante pour lui, ça ne l'attirait pas vraiment. Parce que bon il est vrai qu'en tant de sportif, les filles sont souvent plus faciles à conquérir...cependant ça ne marche pas pour tout le monde et vu son physique de base cela ne marchera probablement pas pour lui.

-Je sais ! Si tu veut, on pourrait aller faire quelques tours de battes sur un terrain, un de ces quatre ! Je suis sur que ça pourrais être marrant !

« Sur un terrain...ça pourrait être intéressant, mais on a pas de lanceur et en plus je ne sais absolument pas lancer une balle de baseball. Je peux imiter la façon dont les lanceurs lancent la balle, mais le lancer en lui-même est juste horrible. »

Il est vrai qu'il aimait bien le baseball, mais c'était plus les homeruns qui l'attiraient dans ce sport. Ainsi le blondinet n'avait jamais vraiment pratiqué le lancer, comme n'importe qui, il pouvait imiter la façon dont les baseballers lançait la balle ; cependant il ne pouvait pas copier les effets qu'ils mettaient dans la balle. A cette pensée Izayoi soupira légèrement déçu de son manque de capacité dans ce domaine et se demandait même comment ils allaient pratiquer s'ils allaient sur un terrain. C'est alors qu'il s'est souvenu de ce que lui avait dit Akai à propos de son club et du championnat régional, son intérêt s'éleva d'un seul coup.

« Hm ! Attend...Tu m'as bien dit que tu faisais partie d'un club et que vous aviez failli gagner le championnat de la région de Tokyo ? Tu jouais en quelle position ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akaï Sugimori


avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 04/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Shizuma High School
Capacité/Magie: Shapeshifter
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Mar 25 Fév - 14:10

« Hein ? Nan, je ne suis pas si fort que ça. Mais c'est vrai que j'aime bien le sport, c'est bon pour la santé, pour le mental. Par contre, je ne pense pas rejoindre un club de mon lycée. Je suis plutôt basket-ball et en plus le club risque de me prendre beaucoup trop de temps. »

Alors cet Izayoi était un sportif... Akaïko s'en doutait un peu. Les cages a 100 km/h sont assez perturbantes pour les débutants, il faut un certain instinct pour arriver a s'en sortir sans entrainement... Un instinct qu'on ne peut travailler qu'en faisant du sport ! Et avec un esprit de compétition pareil, il aurait était incroyable que ce jeune homme n'ait jamais pratiquer une discipline sportive quelconque.

Surtout que l'idée de ce refaire une série un de ces quatre semblait aussi lui plaire :

« Sur un terrain...ça pourrait être intéressant, mais on a pas de lanceur et en plus je ne sais absolument pas lancer une balle de baseball. Je peux imiter la façon dont les lanceurs lancent la balle, mais le lancer en lui-même est juste horrible. »

Akaïko eut un sourire compatissant. On commence tous par la, a vouloir imiter la posture des joueurs a la télévision... Et puis on envoie la balle dans la tête du batteur et on essaye un lancer plus simple. Alors qu'elle allait prendre la parole pour se proposer de lui apprendre, il sembla se souvenir de quelque chose et reprit vivement :

« Hm ! Attend...Tu m'as bien dit que tu faisais partie d'un club et que vous aviez failli gagner le championnat de la région de Tokyo ? Tu jouais en quelle position ? »

Un grand sourire s'étira sur le visage d'Akaïko, alors qu'elle répondait joyeusement :

-J'était le closer du collège Minamizawa, durant... bah, durant tout mon collège. En gros, ça veut dire que j'était le lancer qui finissait les matchs, quand l'ace était trop fatigué pour continuer... C'est un poste avec pas mal de responsabilité, vu qu'il faut absolument verrouiller le score pour éviter de se faire dépasser au dernier moment... Enfin, j'était pas si bon que ça...

Le souvenir de son dernier match lui revint a l'esprit. A l'époque, il ne savait pas encore se transformer complétement. Il était face au batteur. Le quatrième. Le meilleur de leur équipe. le score était de 4 a 6 pour Minamizawa, l'équipe d'Akaï. Il se souvient encore comme si c'était hier de la pluie qui tombait sur sa casquette. De Rie, dans le box des remplaçants, dans sa tenue de manager, lui hurlant de sortir ce type. Des trois bases remplies. De ses camarades, qui attendait fébrilement le lancer. Alors il avait lancer, de toute la force de son bras, la balle en direction de coin supérieur gauche de la zone de strike. La balle avait volé. Un grand "clang !" avait résonner. Et il avait vu la balle s'envoler, lentement, pour s'écraser dans les gradins en face. Le batteur avait frappé un magnifique home run, qui avait sceller la défaite de Minamizawa. Ce jour reste l'un des plus frustrants dans la vie d'Akaï...

Lorsque qu'Akaïko ressortie de ses noirs souvenirs, elle se rendit compte qu'elle c'était arrêté en plein milieu de sa phrase. Aussi rougit elle nerveusement et reprit :

-Ah ! désolée... Je pensais a quelque chose d'autre. Si tu t'inquiète par rapport au défi, e t'inquiète pas. J'ai arrêté le base-ball a l'entrée du lycée. Vu que j'ai un pouvoir qui me permet de changer ma condition physique très facilement, je n'ai pas le droit de participer a des activités sportives en club. Ce serait trop facile de tricher. Du coup, je dois être toute rouillée ! Au pire, si c'est trop dur, je lancerais avec Akaïko. Et puis je pourrais t'apprendre aussi ! Ce n'est pas bien dur, il faut juste être bien coordonné et avoir confiance en soi.

Akaïko termina sa boisson. C'était amusant de parler avec quelqu'un d'autre dans un contexte autre que le boulot ou les cours. Il faudrait qu'ils se revoient. Aussi sortit elle son téléphone et demanda :

-Donne moi ton adresse mail ! On se lancera quelques balles quand t'aura du temps. Il va falloir que je retourne travailler...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura


avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/09/2013

Feuille de personnage
Etablissement: Eiri High School
Capacité/Magie: Offense Armor
Âge: 15

MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   Lun 10 Mar - 23:19

-J'était le closer du collège Minamizawa, durant... bah, durant tout mon collège.

Closer ? Qu’est-ce que c’est que ça ?...Izayoi avait beau s’intéresser aux sports tel que le baseball, il ne connaissait aucun des termes techniques. Les homeruns étaient l’un des seuls termes qu’il connaissait. Il écoutait Akaiko tout en portant une expression interrogative sur son visage. Heureusement, il n’a pas eu besoin de demander d’explication puisque l’adolescente lui expliqua la fonction d’un closer :

En gros, ça veut dire que j'était le lancer qui finissait les matchs, quand
l'ace était trop fatigué pour continuer... C'est un poste avec pas mal de responsabilité, vu qu'il faut absolument verrouiller le score pour éviter de se faire dépasser au dernier moment... Enfin, j'était pas si bon que ça...


Rien que remplacer un ace est une chose compliquée, ce sont des personnes qui sont les meilleurs de leurs équipes, il est difficile d'atteindre leur niveau. En effet, la plupart du temps ce sont des personnes qui s'entraînent comme pas possibles pour sortir du lot ou alors ce sont des génies dans leur sport. Le pire c'est qu'en plus de devoir remplacer le meilleur de l'équipe, il devait aussi verrouiller le score ? Peu importe comment on le voyait, même un amateur pouvait dire que c'était une tâche difficile pour n'importe qui. Par contre, cela pouvait signifier que le closer devait avoir un niveau proche de celui du meilleur lanceur de l'équipe pour pouvoir le remplacer. Pour Izayoi, Akai était plutôt fort pour avoir le niveau de remplacer le meilleur lanceur d'une équipe d'un niveau régional dans les moments les plus importants. Sans oublier la pression qu'il devait avoir si la victoire reposait sur lui, c'est le genre d'évènements dont il aimerait bien voir le dénouement par ses propres yeux. C'est un gros fan des moments incertains dans le sports, ce n'est pas pour rien qu'il adore les Buzzer Beaters. Toutefois, il y avait une chose qui avait attiré son attention: « Enfin, je n'étais pas si bon que ça », c'est le genre de phrase qu'ont les personnes qui ont des remords et qui s'en veulent d'avoir raté quelques choses. S'il pense cela, c'est parce que c'est ce qu'il refait s'il avait des regrets à propos d'un évènement particulier.

« N’empêche que tu m’as battu facilement…et que j’ai perdu le défi… »

A ces paroles le jeune homme transformé en femme ne semblait pas réagir, elle semblait perdu dans ses pensées sans prêter attention ce qui l'entourait. Izayoi se demandait bien a quoi elle pouvait être en train de pensée, c'est dans ces moments qu'il aimerait être télépathe. Il se disait que ce serait drôle qu'elle ait un flashback. Petit à petit, la Akaiko semblait revenir a elle avant de s'excuser.

-Ah ! désolée... Je pensais a quelque chose d'autre. Si tu t'inquiète par rapport au défi, e t'inquiète pas. J'ai arrêté le base-ball a l'entrée du lycée. Vu que j'ai un pouvoir qui me permet de changer ma condition physique très facilement, je n'ai pas le droit de participer a des activités sportives en club. Ce serait trop facile de tricher. Du coup, je dois être toute rouillée ! Au pire, si c'est trop dur, je lancerais avec Akaïko. Et puis je pourrais t'apprendre aussi ! Ce n'est pas bien dur, il faut juste être bien coordonné et avoir confiance en soi.

...Vraiment bizarre, il peut seulement se transformer en fille alors pourquoi il ne peut pas participer à des compétitions...ils ont peur qu'il fasse du charme ? Ou alors il pense qu'il peut s'auto-recharger ? Ou bien il s'imagine qu'il peut grossir ses bras pour augmenter sa force. D'ailleurs est-ce que c'est possible de faire ça ? Ça parait tellement impossible que cela ne devrait même pas être une hypothèse. Enfin bon, il est parfois préférable de ne pas se poser des questions sur les raisons de la cité scolaires, sauf si l'on veut s'embrouiller l'esprit.

« Avec plaisir, mais pas de Akaiko avant le deuxième round ! Je veux la revanche contre Akai d’abord ! »

Ça faisait bizarre de dire cela comme ça, on aurait dit qu’il parlait de deux personnes différentes alors qu’il parle de la même personne. Enfin bon, il voulait principalement la vengeance contre Akai parce qu’avec Akaiko a l’air d’avoir du mal avec les gros efforts physiques et il voulait une revanche en bonne et due forme.

-Donne moi ton adresse mail ! On se lancera quelques balles quand t'aura du temps. Il va falloir que je retourne travailler...


Vu qu'il s'était rencontré par hasard, se revoir sans moyen de communication relevait d'un petit pourcentages et Izayoi n'y avait même pas pensé jusqu'à ce qu'Akai lui demande ou plutôt n'a pas eu le temps d'y penser.

« Okay, avec plaisir »

Izayoi sorti son téléphone et activa l’infrarouge pour donner ses coordonnées Akaiko, puis le blondinet lui fit un signe de la main pour lui dire au revoir alors qu’il se séparait. L’un allait glander le restant de la journée et l’autre allait faire son travail pour judgement. Avant qu’ils ne se séparent, l’adolescent prononça un léger « Bonne chance ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre au batting Center [PV : Akaï Sugimori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour ou Contre la création de Pokemon Center en dehors du Japon?
» Le GFC [Gogo Fitness Center]
» ADHERER A AIRBORNE CENTER
» Reouverture de la boutique Pokemon Center !
» Migration compte game center ==> android

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Toshi :: La Citée Scolaire :: Le quartier principal-